Souffrance animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Souffrance animale: Brigitte Bardot interpelle les politiques

Publié le 23/02/2017 à 10:47 - Mise à jour à 11:14
© ERIC FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): ET

-A +A

Brigitte Bardot a publié une lettre ouverte mercredi sur Twitter. Elle y interpelle les politiques à agir concrètement contre la souffrance animale.

L'ancienne star de cinéma et icône de beauté Brigitte Bardot, a fait de la lutte contre la souffrance animale son combat depuis des années.

Elle a publié une lettre ouverte sur le réseau social Twitter mercredi 22 pour alerter les politiques et les pousser à prendre des engagements en pleine campagne électorale. Sa publication a déjà été partagée près de 300 fois ce jeudi 23.

"Qu'avez-vous fait ô ministres intègres, depuis les images dantesques des découpages à vif des animaux dans les abattoirs, passées à la TV?" a-t-elle écrit en référence aux nombreuses vidéos choc diffusées par d'autres associations de lutte contre la souffrance animale.

Dans un texte virulent, elle appelle la classe politique à prendre des dispositions concernant par exemple les animaux sauvages "incarcérés" dans les cirques ou encore le sort des animaux dans les abattoirs.

"En cette période électorale le public vous jugera sur vos actes concernant aussi les animaux dont personne ne parle dans les beaux discours dont vous nous saoulez!" a-t-elle conclu.

Si cette lettre ouverte intitulée Regardez la cruauté en face s'adresse à la classe politique, BB publiait en novembre 2016 un communiqué de presse à destination des journalistes. En effet, elle demandait aux journalistes d' "animaliser le débat" en vue de la présidentielle notamment lors du premier débat de la primaire de la droite qui avait eu lieu le 17 novembre 2016.

Elle milite entre autre pour la création d'un "secrétariat d'état à la condition animale".

 

Auteur(s): ET


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Brigitte Bardot voudrait que la lutte contre les souffrances animales soit un des sujets de la campagne présidentielle.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-