Stanislas Guerini (LREM) veut un fichier qui recense les casseurs

Stanislas Guerini (LREM) veut un fichier qui recense les casseurs

Publié le :

Lundi 07 Janvier 2019 - 12:41

Mise à jour :

Lundi 07 Janvier 2019 - 12:48
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche, a repris à son compte l'idée du syndicat Alliance de ficher les "casseurs". "Il faut une réponse de cette nature-là pour que ceux qui cassent, ceux qui ont la volonté parfois de tuer, soient interdits de manifestation", a-t-il expliqué.

Deux jours après un Acte 8 des Gilets jaunes émaillé de violence, le nouveau délégué général de LREM, Stanislas Guerini, a défendu ce lundi 7 la création d'un fichier "pour repérer les casseurs et les interdire de manifester". Cette idée était notamment portée par le syndicat de police Alliance.

"Il faut solliciter tout l'arsenal de solutions, y compris sécuritaire. Nous pouvons avoir un fichier pour repérer les casseurs (...) et les interdire de manifester", a-t-il fait savoir sur CNews.  Et d'ajouter: "Nous avons la capacité pour les hooligans dans les stades d’interdire aux gens d’assister à un match de foot". "Il faut une réponse de cette nature-là pour que ceux qui cassent, ceux qui ont la volonté parfois de tuer, soient interdits de manifestation", a poursuivi le député de la 3e circonscription de Paris.

Lire aussi - "Gilets jaunes": Griveaux dénonce la "capitulation morale et intellectuelle" d'"une grande partie" de l'opposition

Stanislas Guerini a également critiqué et regretté l'absence d'un véritable "service d'ordre sécurisé" lors des mobilisations des Gilets jaunes, soulignant qu'il devrait s'agir d'un pré-requis pour organiser n'importe quelle manifestation. "Toute manifestation qui ne sait pas produire son service d’ordre sécurisé, y compris les conditions pour les manifestants eux-mêmes, doit être interdite", a-t-il souligné.

Dimanche, le syndicat de police Alliance avait réitéré sa demande de création d’"un fichier" de manifestants violents, au lendemain de l'Acte 8 de la mobilisation des Gilets jaunes marqué par de nouvelles violences envers les forces de l’ordre.

Voir:

Acte 9 des Gilets jaunes: vers une action dans "le centre de la France" ou à la Défense?

"Gilets jaunes": l'exécutif ne doit pas "tirer profit des violences pour ne pas répondre", selon Faure

Après "l'acte VIII", "gilets jaunes" et gouvernement de nouveau face à face

Stanislas Guerini a défendu ce lundi 7 la création d'un fichier "pour repérer les casseurs et les interdire de manifester".


Commentaires

-