Tancée par Jack Lang sur la propreté de Paris, Anne Hidalgo répond sèchement

Tancée par Jack Lang sur la propreté de Paris, Anne Hidalgo répond sèchement

Publié le :

Dimanche 10 Juin 2018 - 17:37

Mise à jour :

Dimanche 10 Juin 2018 - 17:39
© Christophe Petit Tesson / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Anne Hidalgo a répondu vendredi à Jack Lang sur l'insalubrité des rues de Paris. L'ancien ministre de la Culture estimait que la maire de Paris devait s'inspirer des rues "d'une propreté exemplaire" de Tokyo.

C'est la réponse du berger à la bergère. Tancé sur la propreté rues de Paris par l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, Anne Hidalgo a rattrapé au vol la flèche du Parthe avant de la renvoyer à l'envoyeur.

A l'occasion de la "journée de la propreté" à Paris, vendredi 8, la maire de la ville a appelé les habitants à se mobiliser pour rendre la capitale plus propre. Elle en a également profité pour répondre à Jack Lang qui avait tweeté ceci mardi 5: "Chère Anne Hidalgo, je rentre d’un séjour à Tokyo. Tu devrais y passer quelques jours. La ville est d’une propreté exemplaire. Paris pourrait s’en inspirer".

"Comme toutes les villes, Paris est salie par la présence humaine qui est la nôtre. Donc si cette présence n'est pas attentive, bien sûr que ça génère des choses qui ne sont pas acceptables sur la voie publique", a d'abord analysé Anne Hidalgo avant de se défendre face aux propos de l'ancien ministre: "Mais vous savez, il y a des gens dans la dénonciation et d'autres dans l'action. Moi je suis dans l'action."

Lire aussi - Automobile: Anne Hidalgo devant la justice de l'UE contre un "permis de polluer"

Début février, la maire de Paris avait plaidé une "tolérance zéro" sur la question très polémique de la propreté dans la capitale, l'opposition l'accusant au contraire d'avoir "échoué à relever ce défi". "Il y a un problème d'incivisme qui n'est plus tolérable. On peut dire que c'est la faute à untel ou untel, réclamer des moyens supplémentaires et on en met, mais il y a aujourd'hui un problème culturel", avait-elle souligné.

Education au civisme dans les écoles ou dans des comités de quartier, nouveaux pouvoirs aux maires d'arrondissement, achat de nouveaux matériels, plus de tournées d'éboueurs et accroissement de la lutte contre les "incivilités" dont les amendes vont de 68 à 1.500 euros font parties des mesures mises en place.

Anne Hidalgo a sèchement répondu à Jack Lang sur la propreté de Paris.

Commentaires

-