Taubira met en garde Valls et Urvoas: "je peux devenir méchante!"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Taubira met en garde Valls et Urvoas: "je peux devenir méchante!"

Publié le 24/08/2016 à 12:10 - Mise à jour à 15:48
©Jean-SébastienEvrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Christiane Taubira a tenu à prévenir Manuel Valls et Jean-Jacques Urvoas sur les "contradictions" du gouvernement en matière pénitentiaire. Elle met en garde les deux hommes, elle peut "devenir méchante".

L'ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira revient dans le Canard enchaîné de cette semaine sur les "contradictions" du gouvernement en matière pénitentiaire, prévenant qu'elle peut "devenir méchante" et qu'elle va "(s')engager dans la campagne".

Mme Taubira avait tweeté le 10 août pour défendre sa politique pénitentiaire, après une visite de Manuel Valls à la prison de Nîmes, au cours de laquelle il avait affirmé qu'en la matière "le gouvernement agit, et tout particulièrement depuis que Jean-Jacques Urvoas est garde des Sceaux". Revenant sur cette épisode, Mme Taubira affirme au Canard avoir été "archi-correcte", mais qu'il ne "faut pas (la) chercher". Pointant les "contradictions" du Premier ministre et de son successeur, elle affirme qu'elle a dû "(s)e battre pour obtenir le milliard nécessaire" à son plan de création de 9.700 nouvelles places de prison.

Même, "à plusieurs reprises, Manuel (Valls lui) a demandé de retarder l'ouverture de chantiers de trois ou quatre mois, histoire d'accorder une petite respiration de trésorerie au budget de l'Etat", accuse-t-elle. "Il ne faut pas que ces deux-là jouent à me faire la guerre! Il y a eu en faveur de ma politique une dynamique collective, je ne vais pas laisser piétiner tout ça! Je peux devenir méchante!", menace-t-elle.

Et d'ajouter, alors que les grandes manoeuvres en vue de 2017 ont commencé: "je vais m'engager dans la campagne, mais, comment, je ne le sais pas encore. Je suis très sollicitée par des milieux divers, mais je ne ferai rien en catimini".

Mme Taubira est notamment invitée à participer à l'université d'été des frondeurs à La Rochelle, les 10 et 11 septembre. Vendredi, son entourage a indiqué à l'AFP qu'elle avait "réservé sa réponse". Sollicité par l'AFP, Matignon n'avait pas réagi mardi en milieu d'après-midi aux attaques de Mme Taubira.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-