Terrorisme au Sri Lanka: au moins un Français est mort dans les attentats

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Terrorisme au Sri Lanka: au moins un Français est mort dans les attentats

Publié le 22/04/2019 à 18:43 - Mise à jour à 18:44
© ISHARA S. KODIKARA / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les autorités sri-lankaises ont donné ce lundi 22 avril le détail des nationalités des 31 ressortissants étrangers identifiés qui sont morts dans les sanglants attentats commis dimanche dans des hôtels et des églises, en plein pendant la messe de Pâques. Un Français figure parmi les victimes.

Au moins 290 personnes ont perdu la vie et 500 autres ont été blessées dimanche dans les sanglants attentats terroristes perpétrés dans des hôtels et des églises en pleine messe de Pâques au Sri Lanka.

Parmi les victimes, les autorités sri-lankaises ont identifié 31 ressortissants étrangers et ont donné ce lundi après-midi le détail des nationalités concernées.

Le ministère des Affaires étrangères sri-lankais a ainsi révélé qu'un ressortissant français avait été tué dimanche, sans dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, ni donner son âge, ni confirmer si la personne se trouvait dans un hôtel précis ou une église au moment des attaques.

A noter que le bilan humain pourrait encore s'alourdir étant donné qu'il y a des blessés graves parmi les 500 blessés.

Lire aussi: le Sri Lanka traque les islamistes responsables des attentats de Pâques

Les autorités sri-lankaises ont précisé aussi que 14 étrangers étaient encore portés disparus mais, pour ne pas donner de faux espoirs aux familles, ont expliqué qu'ils pouvaient se trouver parmi les victimes non identifiées.

Ces attentats ont été attribués par Colombo, la capitale du Sri Lanka, au mouvement islamiste local National Thowheeth Jama'ath. Mais aucune revendication officielle n'a encore été publiée.

Et aussi:

Sri Lanka: pour les chrétiens, aller à l'église avec la peur au ventre

Au Sri Lanka, les attentats réveillent le souvenir des années noires

Tourisme au Sri Lanka: les voyageurs appelés à la prudence

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Un ressortissant français figure parmi les victimes des sanglants attentats survenus dimanche au Sri Lanka.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-