Thierry Solère accusé de "fraude fiscale": quand le député taclait Thomas Thévenoud (et ses fraudes fiscales)

Thierry Solère accusé de "fraude fiscale": quand le député taclait Thomas Thévenoud (et ses fraudes fiscales)

Publié le :

Mardi 14 Février 2017 - 20:05

Mise à jour :

Mardi 14 Février 2017 - 20:12
©Canard Enchaîné
PARTAGER :
-A +A

"Peu de Français peuvent se permettre de ne pas déclarer leurs impôts sans être inquiétés", disait en 2014, après le scandale Thévenoud, Thierry Solère. Des déclarations indignées qui ressurgissent ce mardi alors que le député (et porte-parole d'un François Fillon empêtré dans le PenelopeGate...) serait visé par une enquête pour "fraude fiscale", selon "Le Canard enchaîné" à paraître mercredi.

L'arroseur arrosé. Alors que Le Canard enchaîné révèle dans son édition à paraître mercredi 15 révèle que Thierry Solère a déjà été poursuivi pour avoir oublié de payer ses impôts entre 2010 et 2013 et avance que le député fait l'objet d'une nouvelle enquête pour les mêmes faits (voire bien plus...), les internautes s'amusent déjà à déterrer ses déclarations passées. "Oublié" de payer ses impôts? Une affaire qui en rappelle une autre....

Le 4 septembre 2014, en début de soirée tombe une dépêche AFP: François Hollande annonce que le secrétaire d'Etat au commerce extérieur Thomas Thévenoud démissionne pour "pour des raisons personnelles". En fait, l'étoile montante du PS ne payait plus ses impôts depuis des années. Ni son loyer d'ailleurs, ni le kiné de ses filles, ni ses amendes, ni l'électricité... Atteint de "phobie administrative" avait-il tenté, il "oubliait" de régler ses factures. Un peu comme Thierry Solère et son épouse, affirme donc Le Canard enchaîné.

"Peu de Français peuvent se permettre de ne pas déclarer leurs impôts sans être inquiétés", s'insurgeait pourtant en 2014 le député des Hauts-de-Seine. Le futur organisateur de la primaire de la droite, qui, a en croire Le Canard, n'avait pas payé une partie de son impôt sur le revenu entre 2010 et 2013 ni sa taxe foncière 2013, osait même un rappel tout aussi docte qu'explosif, vu le contexte. "L’acceptation de l’impôt est le fondement même de la République", avait ainsi rappelé l'élu du palais Bourbon, cité par L'Obs. Puis d'enfoncer le clou, regrettant que les méfaits de Thomas Thévenoud aient "donn(é) une très mauvaise image de tout le Parlement". Le même qui défend bec et ongle François Fillon, ex-favori pour la présidentielle désormais empêtré dans le "PenelopeGate" depuis début février...

Le parquet de Nanterre a confirmé ce mardi à l'AFP qu'une enquête préliminaire est en cours depuis le 6 septembre 2016 suite à la plainte pour fraude fiscale de Bercy visant M. Solère, pour des faits s'étalant de 2010 à 2013.

Notre article sur les révélations du Canard enchaîné à paraître mercredi 15 à lire ici

"L’acceptation de l’impôt est le fondement même de la République", disait Thierry Solère en 2014 après le scandale Thévenoud.


Commentaires

-