Thierry Solère pourrait-il être exclu de LREM? (vidéo)

Thierry Solère pourrait-il être exclu de LREM? (vidéo)

Publié le :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 12:12

Mise à jour :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 12:24
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Seulement quelques semaines après avoir rejoint les rangs de La République en Marche, Thierry Solère semble être sur la sellette. Après la révélation de l'affaire de Jean-Jacques Urvoas, qui lorsqu'il était encore ministre lui aurait fourni des informations confidentielles, le député des Hauts-de-Seine pourrait devoir quitter le parti.

"On ne peut pas accepter ce genre de pratique", a lâché Christophe Castaner à propos de Thierry Solère ce jeudi 14 au micro de LCI. Le délégué général de La République En Marche est revenu sur les révélations du Canard enchaîné de mercredi 13.

L'hebdomadaire révélait que Jean-Jacques Urvoas, alors ministre de la Justice de François Hollande, avait fourni des informations sur une enquête en cours à Thierry Solère. Celui-ci, alors pressenti à un portefeuille ministériel, a obtenu une synthèse sur l'état de l'enquête pour fraude fiscale dont il faisait l'objet. Jean-Jacques Urvoas pourrait faire l'objet de poursuites pour violation du secret professionnel.

A voir aussi: Jean-Jacques Urvoas a informé Thierry Solère sur une enquête pour fraude fiscale

"C'est un discrédit sur la fonction même de garde des Sceaux. Et le fait d'oser demander au garde des Sceaux des renseignements personnels est un vrai problème", a poursuivit celui qui est aussi secrétaire d'Etat en charge des relations avec le parlement.

Thierry Solère pourrait-il être exclu du parti majoritaire? Christophe Castaner n'a pas répondu clairement à la question. Mais le député des Hauts-de-Seine pourrait effectivement être "pénalisé". "Si ces faits sont confirmés, Thierry Solère, qui n'a aucune responsabilité au sein du mouvement La République en Marche, n'a pas vocation à en avoir", a expliqué l'ancien maire de Forcalquier.

L'exclusion n'est pour l'instant pas envisagée mais le nouveau délégué général de LREM, qui n'est "pas dans la chasse aux sorcières", a indiqué que la commission d'éthique du mouvement sera saisie si les faits reprochés à Thierry Solère étaient avérés.

A voir aussi: Darmanin, Lecornu et Solère se déclarent adhérents à En Marche

Pour rappel, Thierry Solère a été exclu du parti Les Républicains  en octobre dernier. Il avait pris la tête du groupe "Les Constructifs", qui se voulait favorable mais aussi critique envers les réformes proposées par la majorité. Le député des Hauts-de-Seine avait ensuite annoncé avoir rejoint LREM le 25 novembre dernier, avec Sébastien Lecornu ou encore Gérald Darmanin.

En ce qui concerne l'affaire Urvoas, les avocats du député ont expliqué que "le ministre lui (avait) adressé un message, qui, de façon neutre et objective, confirmait l'existence du contenu de l'enquête en cours, d'ores et déjà rendue publique, sans se prononcer sur les suites qui en seraient données".

L'ancien garde des Sceaux lui avait transmis une synthèse via la messagerie cryptée Telegram. Mais Thierry Solère avait gardé une copie du message que des policiers ont retrouvé lors d'une perquisition. Ces informations du Canard enchaîné ont été validées par le parquet.

Thierry Solère risque d'être "pénalisé" au sein de LREM après les révélations du Canard Enchaîné.

Commentaires

-