Transparence de la vie publique: un bilan "globalement positif" du quinquennat Hollande

Transparence de la vie publique: un bilan "globalement positif" du quinquennat Hollande

Publié le :

Lundi 19 Décembre 2016 - 16:20

Mise à jour :

Lundi 19 Décembre 2016 - 16:22
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le quinquennat de François Hollande affiche un bilan "globalement positif" sur la transparence de la vie publique selon l'association Transparency France. Elle invite cependant les candidats à la présidentielle à intensifier le travail, notamment sur l'action des lobbys et le financement politique.

L'association Transparency France dresse un bilan "globalement positif" des actions en faveur de la transparence de la vie publique depuis le début du quinquennat, et invite les candidats à la présidentielle à s'engager à favoriser la transparence et la lutte contre la corruption.

Des "avancées majeures" ont été "obtenues sur plusieurs sujets importants, tels que la prévention des conflits d'intérêts, la lutte contre la délinquance économique et la protection des lanceurs d'alerte", écrit-elle dans un communiqué diffusé ce lundi 19.

Transparency salue notamment la publication des patrimoines des décideurs publics en début et en fin de mandat ou la limitation du cumul des mandats, qui doit entrer en vigueur en 2017.

"La lutte contre la fraude fiscale produit aussi ses premiers résultats", grâce notamment au renforcement de l'arsenal législatif qui a permis des redressements fiscaux et des sanctions d'un montant record en 2015, écrit-elle. Le quinquennat a notamment été marqué par l'affaire Jérôme Cahuzac, l'ex-ministre du budget condamné pour fraude fiscale.

Enfin, "l'adoption d'un dispositif complet et solide de protection des lanceurs d'alerte contribue de façon significative à hisser la France au niveau des meilleurs standards internationaux en la matière".

Selon l'association toutefois, ces "avancées" ne suffiront pas "à répondre à l'ensemble des enjeux de la lutte contre la corruption". Des "réformes ambitieuses" doivent notamment être menées pour mieux encadrer le lobbying et le financement de la vie politique, souligne-t-elle.

Transparency appelle les candidats à la présidentielle "à s'engager dès maintenant sur des propositions concrètes pour favoriser la participation citoyenne, faire la lumière sur le lobbying, encadrer le financement politique ou renforcer l'intégrité des décideurs publics".

Transparency France est la section française de cette association internationale de lutte contre la corruption et les conflits d'intérêts.

 

Marqué par l'affaire Cahuzac, le quinquennat de François Hollande a connu de nouvelles mesures contre la fraude fiscale, relève Transparency France.

Commentaires

-