Très affecté par le décès d'Henri Emmanuelli, Benoit Hamon salue son "frère en politique" (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Très affecté par le décès d'Henri Emmanuelli, Benoit Hamon salue son "frère en politique" (VIDEO)

Publié le 21/03/2017 à 15:55 - Mise à jour à 16:21
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Benoît Hamon n'a pas pu cacher son émotion à l'annonce de la mort d'Henri Emmanuelli ce mardi. Le candidat du PS à la présidentielle a rendu hommage à l'ancien président de l'Assemblée nationale.

Au bord des larmes, Benoît Hamon a réagi au décès ce mardi 21d'Henri Emmanuelli,  des suites d'une longue maladie, saluant son "frère en politique". "Il a été extrêmement important dans ce que je suis. Je lui dois beaucoup. Ça me bouleverse, voilà. C'était une forme d'âme sœur pour moi. Il était plus vieux que moi, mais comme une sorte de... un frère en politique", a souligné le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle lors d'un déplacement à Bruxelles.

Lors de son meeting de dimanche 19, Benoît Hamon avait déjà rendu hommage à l'ancien président de l'Assemblée nationale parmi "des femmes et des hommes qui vous apprennent qu’il faut tenir même face à l’air du temps, surtout face à l’air du temps, qu’il faut toujours se battre pour ses idées et qu’il ne faut jamais oublier pour qui on se bat".

Si Henri Emmanuelli émettait des réserves sur le revenu universel, mesure phare du candidat Hamon, il avait apporté son soutien au député des Yvelines dès la primaire de la gauche. "C'est une personne qui a beaucoup compté dans mon histoire politique", commentait alors Benoît Hamon, considéré alors comme le candidat "le plus à gauche" par l'homme qui estimait "ne pas avoir d'états d'âmes, que des états de servcice".

En 2008, les deux hommes avait fondé Un monde d'avance, un courant du Parti socialiste résolument ancré à gauche. C’est au nom de ce courant que Benoît Hamon s'était présenté à l’élection de Premier secrétaire en 2008.   

(Voir ci-dessous la vidéo de l'hommage ému de Benoît Hamon à Henri Emmanuelli)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Henri Emmanuelliavait apporté son soutien au député des Yvelines dès la primaire de la gauche.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-