Trois économistes proches de Macron l'incitent à faire plus de social

Trois économistes proches de Macron l'incitent à faire plus de social

Publié le :

Samedi 09 Juin 2018 - 17:46

Mise à jour :

Samedi 09 Juin 2018 - 17:54
Dans une note confidentielle révélée par "Le Monde", trois économistes proche d'Emmanuel Macron font des critiques sur la politique du Président et insistent sur "la question sociale". Proches du chef de l'Etat, les auteurs pointent le manque d'une figure de gauche au gouvernement.
© LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une note confidentielle, intitulée "Renforcer la dimension émancipatrice de l’action gouvernementale", qui sonne comme une mise en garde. Les économistes Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry, tous trois inspirateurs du programme présidentiel d'Emmanuel Macron, ont écrit au président de la République pour tenter de faire infléchir la politique du gouvernement, qu'ils jugent "déséquilibrée".

Comme le révèle Le Monde, qui a pu prendre connaissance de la missive, les trois hommes déplorent que "le thème de la lutte contre les inégalités d’accès, qui était constitutif de l’identité politique du candidat, est occulté". Et d'ajouter: "Beaucoup des soutiens du candidat expriment la crainte d’un recentrage à droite motivé par la tentation d’occuper le terrain politique laissé en friche par un parti Les Républicains en crise".

 Lire aussi - Un an de Macron vu par la presse: un président "de droite", réformiste "à la hussarde" 

Si les économistes soulignent des "mesures importantes" ont été mises en œuvre comme le dédoublement des classes de CP dans les quartiers défavorisés, ils estiment également que d'autres projets, comme la réforme de l'assurance-chômage ne sont pas à la hauteur des "ambitions initiales". Ils pointent notamment le recul sur l'ouverture des droits au chômage à tous les salariés démissionnaires et aux indépendants.

D'autant que les signataires soulèvent un problème qu'ils jugent important: les rares mesures sociales ont été portées par des personnalités marquées (voire très marquées) à droite. "Le message social peine à trouver une voix forte à l’intérieur du gouvernement", soulignent-ils. Il manquerait donc un poids lourd de gauche à l'équipe d'Edouard Philippe.

La note n'est toutefois pas exempte de propositions qui doivent, selon ses auteurs, permettre à Emmanuel Macron de ne plus apparaître comme "le président des riches". Ainsi, Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry proposent de ne pas réduire la prime d'activité, d'introduire un bonus-malus sur les contrats courts, de réviser les aides aux entreprises ou encore une taxation plus importante des très grosses successions…

Voir - Emmanuel Macron plus que jamais "président des riches" pour les Français

Contactée par le quotidien du soir, l'Élysée a confirmé avoir reçu la note mais a précisé qu'elle ne "présage en rien la politique du gouvernement". Le Monde souligne par ailleurs qu'elle aurait été demandée par Emmanuel Macron lui-même aux trois économistes, après que ces derniers eurent été très critiques à son égard dans différents médias.

Reste à savoir si une "dimension émancipatrice de l’action gouvernementale" se fera jour dans les réformes de l'exécutif.

Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry appellent Emmanuel Macron à un rééquilibrage social.


Commentaires

-