Un député LREM (ivre?) prêt à se battre contre des gilets jaunes à un péage (vidéo)

Un député LREM (ivre?) prêt à se battre contre des gilets jaunes à un péage (vidéo)

Publié le :

Dimanche 02 Décembre 2018 - 11:08

Mise à jour :

Dimanche 02 Décembre 2018 - 11:09
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Stéphane Trompille, député de l'Ain, a failli se battre contre des gilets jaunes à un péage non loin de Bourg-en-Bresse. L'élu a perdu ses nerfs après une remarque et, selon les personnes présentes, semblait pris de boisson.

Il y a les députés qui ont été menacés, ceux qui ont vu des gilets jaunes se poster devant leur domicile. Mais l'incident qui s'est produit au péage d'Attignat dans le département de l'Ain est plus grave et aurait pu dégénérer en bagarre.

Dans la soirée du vendredi 30 novembre, alors que les gilets jaunes étaient postés au niveau de l'échangeur, le député LREM de la 4e circonscription de l'Ain Stéphane Trompille a failli en venir aux mains avec certains manifestants.

Le député, qui rentrait d'un rendez-vous dans une mairie comme le rapporte La Voix de l'Ain tombe sur les gilets jaunes et décide dans un premier temps de discuter avec eux. Mais l'un des manifestant lance alors une phrase menaçante –il s'agirait des mots "on va te retrouver" selon le journal local– qui a rendu fou de rage le député. Il s'est alors mis à vociférer, hurlant des insanités comme "je m'en bats les couilles" en essayant de se diriger vers l'interlocuteur, entouré de gilets jaunes. Ces derniers ainsi qu'un collaborateur parlementaire vont l'empêcher d'avancer pendant que le député continue à hurler sa colère devant certains manifestants médusés, qui vont finir par le repousser.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'altercation)

Autre élément troublant de cet incident, l'attitude étrange du député qui a fiat penser aux gilets jaunes présents sur place que l'élu était sous l'emprise de l'alcool. Interrogé par La Voix de l'Ain, Stéphane Trompille a admis qu'il avait "bu un verre à la mairie lors de mon rendez-vous, et une bière avec les gilets jaunes".

Stéphane Trompille, dont c'était l'anniversaire samedi 1er décembre, est âgé de 36 ans. Elu en 2017, il a rejoint En Marche en 2016 en provenance du Parti socialiste. Conseiller clientèle au Crédit agricole de profession, il fait partie de ces nouveaux visages totalement inconnu du grand public qui ont fait leur entrée à l'Assemblée nationale il y a un an. Selon Le Progès, il envisage de se présenter en 2020 à la mairie de Bourg-en-Bresse.

Stéphane Trompille a failli se battre avec des gilets jaunes.

Commentaires

-