Un militant PS violemment plaqué au sol par le service d'ordre de Stéphane Le Foll (VIDEO)

Un militant PS violemment plaqué au sol par le service d'ordre de Stéphane Le Foll (VIDEO)

Publié le :

Jeudi 30 Juin 2016 - 17:33

Mise à jour :

Jeudi 30 Juin 2016 - 17:55
©Pool/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En visite mercredi à Bordeaux pour débattre lors d'une réunion entre militants du Parti socialiste, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll s'est retrouvé face à un homme contestant la politique de Manuel Valls. Son service d'ordre l'a violemment plaqué à terre.

Plaqué au sol pour avoir brandi un papier. Mercredi 29 au soir, lors d'une réunion à Bordeaux sobrement intitulée "Pour la France, pour la gauche", un militant du Parti Socialiste a été violemment plaqué et cloué au sol par le service d'ordre de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement. Dans la vidéo postée mercredi 29 sur Twitter par un militant du Parti Socialiste, on peut voir Stéphane Le Foll s'exprimer devant quelques militants puis quelqu'un brandir un papier devant ses yeux, sur lequeil il y aurait écrit "Valls démission" selon le site Rue89, qui a assisté à la réunion. Après plusieurs secondes, deux hommes assez costaud attrapent l'individu, le plaquent au sol et l'immobilisent quelques instants. Le monsieur, âgé, a des difficultés pour se relever et demande "c'est ça la démocratie?!". 

Stéphane Le Foll s'est rendu à cette réunion sur invitation de 13 socialistes girondins, dont la députée PS Michèle Delaunay, mais sa présence n'a pas plu à certains militants qui ont chahuté le ministre dès son arrivée, le sifflant et le huant à plusieurs reprises. Toujours selon Rue89, une dizaine de militants aurait scandé "Cette société on n'en veut pas. C'est vous les casseurs, c'est vous la racaille" dès l'arrivée de Stéphane Le Foll à l'Athénée municipal de Bordeaux, où se tenait le rassemblement. Plusieurs spectateurs ont été évacués par le service d'ordre et l'ambiance était assez tendue tout au long de la réunion.

Après cet incident la députée Michèle Delaunay a renvoyé la responsabilité au militant, qui, selon elle, empêchait les orateurs de s'exprimer. La députée a aussi estimé que les contestataires étaient "vingt" dans une salle comptant environ 500 participants. A quelques mois de l'élection présidentielle, ces tensions entre militants et têtes du parti illustrent le mécontentement contre le gouvernement de Manuel Valls et le quinquennat de François Hollande.

(Voir ci-dessous la vidéo du militant PS violemment plaqué au sol par le service d'ordre de Stéphane Le Foll)

Alors qu'il venait débattre avec des militants PS à Bordeaux, Stéphane Le Foll a été chahuté par plusieurs d'entre eux.


Commentaires

-