#UnSloganPourMLP: quand Twitter se moque de la présidente du FN

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

#UnSloganPourMLP: quand Twitter se moque de la présidente du FN

Publié le 12/03/2018 à 17:11 - Mise à jour à 18:03
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les utilisateurs de Twitter ont décidé de se moquer un peu de Marine Le Pen ce lundi au lendemain de la fin du congrès de son parti à Lille. Le hashtag #UnSloganPourMLP a été commenté plusieurs milliers de fois.

Marine Le Pen a proposé dimanche 11 de rebaptiser "Rassemblement national" le parti d'extrême droite qu'elle préside et qui porte depuis sa création en 1972 le nom de Front national. Au cours de son allocution, elle a par ailleurs indiqué que le parti, même sous un nouveau nom, garderait son emblème historique, la flamme tricolore, calque du logo du parti néo-fasciste italien Mouvement Social Italien (MSI).

Deux annonces qui ont été abondamment commentées dans les médias et sur les réseaux sociaux, notamment au sujet du changement de nom, déjà utilisé presque à l'identique par différents mouvements d'extrême-droite français.

Lire aussi - Rassemblement national: nouveau nom et nouveau logo pour le FN?

Sur Twitter, les internautes se sont d'ailleurs amusés à chercher des slogans pour Marine Le Pen, de façon tout à fait parodique.

D'autres ont pointé du doigt la présence du sulfureux Steve Bannon, ancien conseiller de Donald Trump et fondateur de Breitbart News, un média d'extrême-droite américain qui relaie régulièrement des Fake news.

Enfin, certains ont également tancé la présidente du FN sur ses différents démêlés avec la justice.  

En effet, la présidente du Front national avait refusé à plusieurs reprises l'année dernier de se rendre chez le juge d'instruction dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants du FN au Parlement européen. La candidate frontiste à la présidentielle, qui avait fait savoir par avance qu'elle ne se rendrait à aucune convocation avant la fin des échéances électorales.

"Je suis, moi, victime d'une opération politique menée par le Parlement européen depuis plus de trois ans. J'ai demandé moi-même la désignation d'un juge d'instruction dans cette affaire il y a plus d'un an, elle a été refusée. Comme par hasard cette agitation arrive à quelques jours de l'élection présidentielle, personne n'est dupe", avait-elle déclaré en mars 2017.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les utilisateurs de Twitter se sont amusés à trouver un slogan à Marine Le Pen. La présidente du FN en prend pour son grade.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-