"Un vendu et un lâche": Brigitte Bardot tacle Nicolas Hulot qui a refusé une demande de sa fondation

"Un vendu et un lâche": Brigitte Bardot tacle Nicolas Hulot qui a refusé une demande de sa fondation

Publié le :

Vendredi 04 Août 2017 - 14:48

Mise à jour :

Lundi 07 Août 2017 - 17:58
© ERIC FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Brigitte Bardot a furieusement critiqué le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, dans les colonnes de "Var-matin", mardi dernier. Qualifié de "vendu" et de "lâche", le ministre a attisé la colère de la militante du droit animal en refusant sa demande d'interrompre la chasse au sanglier.

Pour avoir refusé une demande de sa fondation, Nicolas Hulot s'est attiré les foudres de Brigitte Bardot. La militante de la cause animale a déclaré dans Var-Matin, le mardi 1er, "Hulot est un vendu et un lâche. Il n’a pas de parole. Je suis écœurée de voir comme il retourne sa veste".

La cause de ce déferlement de haine? La fondation Brigitte Bardot avait demandé vendredi 28 à Nicolas Hulot de suspendre la chasse au sanglier à cause des incendies. "Nous vous demandons d'intervenir immédiatement auprès des fédérations de chasse afin de mettre en place un moratoire pour aider la faune à ne pas subir, en plus de la destruction de son habitat, une nouvelle menace qui lui serait fatale", avait-elle demandé au ministre.

Nicolas Hulot ayant répondu de manière négative, la présidente de la fondation du même nom est immédiatement montée au créneau. "C'est même pire avec l'ouverture anticipée de la chasse en battue du sanglier qui a lieu aujourd'hui! Je suis hors de moi. On nous parle des dégâts des sangliers, mais et le feu alors! Humainement parlant, on n'a pas le droit de faire ça! Comment peut-on encore tuer des animaux après tout ce qu’ils ont subi?", s'est-elle indignée.

L'ancienne actrice s'est ensuite emportée jusqu'à qualifier les chasseurs de "fanatiques de la gâchette" qui "sont les djihadistes du monde animal" avant de conclure en précisant qu'ils lui "font peur".   

Brigitte Bardot a également tenu à donner son avis sur le gouvernement et la position de la France en ce qui concerne la protection des animaux. "J'en ai déjà marre de ce gouvernement. Je n’en peux plus de ce pays. Partout ailleurs la condition animale s’améliore sauf en France...".

Brigitte Bardot a qualifié Nicolas Hulot de "lâche" et de "vendu".


Commentaires

-