Une élue RN estime que "les chambres à gaz ont été un détail de l’Histoire", elle est exclue

Une élue RN estime que "les chambres à gaz ont été un détail de l’Histoire", elle est exclue

Publié le :

Lundi 01 Octobre 2018 - 16:19

Mise à jour :

Lundi 01 Octobre 2018 - 16:26
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Catherine Lesné, conseillère municipale du Rassemblement national (RN) à Agen, a été exclue de son parti pour avoir dit sur son compte Facebook que "Les chambres à gaz ont été un détail de l’Histoire".

Elle a repris à son compte une ancienne déclaration de Jean-Marie Le Pen et bien mal lui en a pris. Catherine Lesné, conseillère municipale du Rassemblement national (RN) à Agen, a été exclue de son parti pour avoir estimé sur son compte Facebook personnel que les chambres à gaz étaient "un détail de l'histoire".

"Les chambres à gaz ont été un détail de l’Histoire car effectivement la guerre n’a pas été que ça", avait-elle écrit précisément, en réagissant à un article de RT France qui annonçait la mise en examen de Jean-Marie Le Pen qui avait attribué "90% des faits divers" aux immigrés. Ses propos avaient été repérés par Sud-Ouest

Lire aussi - Chambres à gaz: l'amende de 30.000 euros confirmée pour Jean-Marie Le Pen

Ce lundi matin, Etienne Bousquet-Cassagne, conseiller régional RN de Nouvelle-Aquitaine, a assuré sur Twitter qu'"en accord avec les instances nationales", les propos de Catherine Lesné lui valaient d'être "exclue de fait", rappelant que "ce type de discours n'a pas sa place dans notre mouvement".  

Les propos de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz lors de la Seconde Guerre mondiale, prononcés pour la première fois en 1987, ont notamment valu à celui qui les a prononcés une condamnation devant la Cour de cassation en mars 2018 à 30.000 euros d'amende, pour contestation de crime contre l'humanité.

Le 2 avril 2015, au journaliste Jean-Jacques Bourdin qui lui demandait s'il regrettait d'avoir qualifié les chambres à gaz de "détail", Jean-Marie Le Pen avait répondu: "Pas du tout. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée que les chambres à gaz étaient un détail de l'Histoire de la Guerre, à moins d'admettre que ce soit la Guerre qui soit un détail des chambres à gaz".

Le journaliste l'avait alors relancé, demandant si "des millions de morts" pouvaient être qualifiés de "point de détail". "C'est pas un million de morts, c'est les chambres à gaz", "moi je parle de choses précises. Je n'ai pas parlé de nombre de morts. J'ai parlé d'un système. J'ai dit que c'était un détail de l'histoire de la Guerre", avait insisté l'ancien leader frontiste.

Condamnés par sa fille Marine qui lui a succédé à la tête du FN, ses propos avaient, entre autres, entraîné la suspension -ensuite annulée par la justice- de Jean-Marie Le Pen du parti qu'il a longtemps incarné, puis son exclusion.

Voir aussi:

Chambres à gaz qualifiées de "détail": Jean-Marie Le Pen définitivement condamné

Catherine Lesné a repris à son compte une ancienne déclaration de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz.


Commentaires

-