Une majorité de Français pour le vote obligatoire proposé par Claude Bartolone

Une majorité de Français pour le vote obligatoire proposé par Claude Bartolone

Publié le :

Mercredi 15 Avril 2015 - 14:02

Mise à jour :

Mercredi 15 Avril 2015 - 14:08
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Claude Bartolone a remis ce mercredi 61 propositions sur "l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine" à François Hollande. Parmi celles-ci, le président de l'Assemblée nationale propose de rendre le vote obligatoire. Une idée qui séduirait une majorité de Français.

C'est un serpent de mer de la vie politique française. Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a remis ce mercredi un rapport sur "l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine" au président de la République. Parmi ses 61 propositions, l'une notamment retient l'attention: l'idée de rendre le vote obligatoire pour tous les scrutins, d'autant que, selon un sondage, une majorité de Français y est favorable.

"Je soutiendrai comme il y a 12 ans cette proposition: la citoyenneté, c'est un droit mais c'est aussi un devoir", a ainsi déclaré Claude Bartolone face à la presse ce mercredi, en référence à une proposition de loi sur ce sujet déposée par des députés PS en 2003. Le président de l'Assemblée nationale plaide également pour la prise en compte systématique du vote blanc, hormis au second tour de l'élection présidentielle. Il n'a toutefois précisé pas précisé si le non-respect de cette obligation devrait être assorti de sanctions.

Alors que près d'un électeur sur deux ne se déplace plus pour aller aux urnes et ce quel que soit le scrutin, Claude Bartolone s'appuie sur l'exemple des autres pays ayant rendu le vote obligatoire comme l'Australie, la Belgique ou encore en Autriche. Autant de nations où les taux de participation varient entre 70 à 90%, selon les scrutins.

Un sondage* Haris interactive pour la Fondation Jean Jaurès indique qu'une majorité de 56% de Français est favorable à cette évolution du code électoral (contre 44% qui y sont opposés). Un chiffre grimpe à 67% s'il l'obligation est assortie de la reconnaissance du vote blanc au même titre que les autres votes exprimés. Enfin, 54% des personnes interrogées se disent favorables à une sanction contre les abstentionnistes si le vote devenait obligatoire.

*(Sondage réalisé en ligne du 3 au 7 avril auprès d'un échantillon de 1 322 personnes, représentatif de la population française âgée d'au moins 15 ans et selon la méthode des quotas)

 

Plus des deux tiers des Français sont favorables au vote obligatoire s'il est assorti de la reconnaissance du vote blanc.

Commentaires

-