Une quarantaine de Gilets jaunes encagoulés envahissent le domicile d'une députée LREM

Une quarantaine de Gilets jaunes encagoulés envahissent le domicile d'une députée LREM

Publié le :

Samedi 24 Novembre 2018 - 16:32

Mise à jour :

Dimanche 25 Novembre 2018 - 09:58
©Philippe Huguen / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mireille Robert, députée LREM de l'Aude, a été victime d'un envahissement de sa propriété dans la nuit de vendredi à samedi. La quarantaine d'intrus se réclamaient des Gilets jaunes.

Mireille Robert, la députée LREM de l'Aude, a été victime d'une action violente d'un groupe de personnes se réclamant des "Gilets jaunes". Une quarantaine d'individus encagoulés ont envahi sa propriété dans la nuit de vendredi 23 à ce samedi 24 à proximité de Limoux. Ils ont allumé des feux de palettes sur la propriété. Aucune interpellation n’a pu être effectuée, aucune dégradation n’a été constatée ni de menaces proférées.

"40 hommes casqués et cagoulés se sont introduits chez moi, allumant un feu et proférant des menaces. 40 contre une famille sur un domaine isolé, chapeau le courage! Enfuis dès l'arrivée des gendarmes. Cette dérive violente n'est pas acceptable", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Lire aussi – Forcalquier: des Gilets jaunes "attaquent" le domicile de Castaner

"Vers 21 h 30, les chiens ont aboyé, mon neveu est sorti et il y avait une quarantaine de jeunes gens qui étaient chez nous. Ils étaient déjà à plus de 500 mètres dans le domaine. Ils ont pris des palettes, ils ont commencé à allumer un feu au milieu de la route, et ont demandé à me rencontrer", a-t-elle précisé auprès de Midi Libre. Et d'ajouter: "Ils sont partis avant que les gendarmes arrivent. Ils ont été avertis, je pense qu'à Limoux quelqu'un surveillait la gendarmerie, donc c'était quelque chose d'organisé et de prémédité".

La députée a fait savoir sur Twitter qu'une plainte avait été déposé par son époux, propriétaire et gérant du domaine viticole. Elle n'a pas souhaité modifier son agenda mais elle bénéficie d'une protection rapprochée samedi. Plusieurs figures de la majorité présidentielle ont exprimé leur soutien à Mireille Robert tandis que la préfecture de l'Aude annonce sur Twitter que des "investigations sont lancées pour procéder à l'identification des auteurs". 

Voir:

"Gilets jaunes": le gouvernement et Le Pen s'accusent mutuellement des violences à Paris

"Gilets jaunes": les étapes d'une fronde inédite en France

Mireille Robert, députée LREM de l'Aude, a été victime d'un envahissement de sa propriété.

Commentaires

-