Vaucluse: une salariée en arrêt maladie aurait été assistante parlementaire de la député PS Michèle Fournier-Armand

Vaucluse: une salariée en arrêt maladie aurait été assistante parlementaire de la député PS Michèle Fournier-Armand

Publié le :

Vendredi 24 Février 2017 - 18:41

Mise à jour :

Vendredi 24 Février 2017 - 18:43
Une salariée, en arrêt maladie depuis deux ans, travaillerait en réalité pour la députée PS du Vaucluse Michèle Fournier-Armand, en tant que collaboratrice parlementaire. Une enquête a été ouverte.
©François Guillaut/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouveau haro sur les assistants parlementaire. Une enquête administrative est ouverte à Mistral Habitat, l'office public d'habitation géré par le conseil départemental du Vaucluse selon France Bleu Vaucluse. Valérie Franco, secrétaire de direction en arrêt maladie depuis deux ans, aurait été la collaboratrice parlementaire de Michèle Fournier-Armand, députée de la première circonscription du Vaucluse.

Elle apparaît de fait dans la liste des attachés parlementaires de celle qui est sa tante, et également ancien présidente de Mistral Habitat, en compagnie de trois autres personnes. Une mention qui a particulièrement étonnél e président de Mistral Habitat a donc été surpris et a demandé l'ouverture d'une enquête administrative. "Est-ce que cette activité est accessoire? Travaille-t-elle pour la député alors en étant dans le même temps en arrêt maladie? À ce stade je n'en sais rien", a-t-il témoigné à la radio.

En effet, il est interdit pour un salarié de travailler lors d'un arrêt maladie. Selon Michèle Fournier-Armand, ce travail, "ce n'est que quelques courriers confidentiels, que deux heures par semaine. J'ai donc pris ma nièce qui est secrétaire pour ces deux heures-là". Le salaire est dérisoire a assuré la députée: "200 euros net par mois". 

L'enquête doit dire désormais si Valérie Franco a demandé à son employeur une autorisation de cumuler son activité de secrétaire de direction et celle d'attachée parlementaire. D'après les informations de France Bleu Vaucluse, Valérie Franco touche encore un salaire chez Mistral Habitat.

Une enquête administrative est ouverte à Mistral Habitat, l'office public d'habitation géré par le conseil départemental du Vaucluse selon France Bleu Vaucluse.


Commentaires

-