Verdict ce mardi pour l'élue qui avait refusé de marier deux femmes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Verdict ce mardi pour l'élue qui avait refusé de marier deux femmes

Publié le 29/09/2015 à 07:37 - Mise à jour à 07:38
©Karen Pulfer Focht/AP/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le tribunal correctionnel de Marseille doit rendre ce mardi sa décision contre Sabrina Hout. L'ex-élue PS avait refusé de marier deux femmes, en août dernier, elle risque trois mois de prison et 1.500 euros d'amende.

Elle avait refusé de marier deux femmes en raison de ses "convictions religieuses". Le tribunal correctionnel doit rendre ce mardi sa décision dans le cadre du procès de Sabrina Hout, ancienne adjointe PS de Samia Ghali (maire du 8e arrondissement de Marseille). L'ex-PS avait refusé d'officier pour cette union et confié cette mission à un conseiller municipal non habilité à le faire. L'union d'Hélène Burucoa et Claude Génart avait ainsi été annulée par la suite.

Suite à la plainte du couple contre Sabrina Hout le parquet a requis, début septembre, trois mois d'emprisonnement et 1.500 euros d'amende pour ce premier procès d'un élu ayant refusé de marier deux personnes de même sexe depuis l'entrée en vigueur de la loi sur le mariage pour tous, en 2013. Pour sa défense l'ancienne adjointe déléguée à la Famille, qui a démissionné depuis, a dit être "désolée". "J'ai honte d'avoir fait ce que j'ai fait, si ça a été interprété comme de l'homophobie", a-t-elle déclaré lors de l'audience de début septembre.

Face aux juges, Sabrina Hout a aussi confié ses "réticences" à célébrer un mariage entre couples de même sexe, tout en assurant considérer les "personnes homosexuelles à égalité avec toute le monde, vous comme moi".

Le 16 août dernier, Sabrina Hout, qui devait célébrer l'union d'Hélène Burucoa et Claude Génart, avait dit se sentir mal pour refuser d'officier. Elle avait pourtant marié d'autres couples le même jour, avant et après cette cérémonie. Un conseiller d'arrondissement, non habilité, avait alors dû la remplacer, ce qui avait entraîné ensuite l'annulation du mariage par la justice et obligé le couple à repasser devant le maire pour être remariées. La maire d'arrondissement et sénatrice socialiste Samia Ghali avait alors elle-même officié pour cette nouvelle union.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le couple a dû repasser devant le maire pour que son union soit légale.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-