Paris dépense 225.000 euros pour découvrir que la ville est sale

Paris dépense 225.000 euros pour découvrir que la ville est sale

Publié le 31/01/2018 à 12:03 - Mise à jour à 12:28
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Ville de Paris a dépensé près de 225.000 euros pour organiser des conférences citoyennes et recueillir les opinions d'une centaine de citoyens, selon "Le Canard enchaîné". Le résultat aurait été un rapport de 14 pages aux conclusions plutôt cher payées.

Paris est jugée sale par ses habitants. Ça fera 224.580 euros. La facture d'un rapport concernant la propreté dans la capitale aurait été particulièrement salée, révèle ce mercredi Le Canard enchaîné. A fortiori si l'on tient compte du résultat obtenu: un rapport de 14 pages avançant des évidences.

Selon l'hebdomadaire satirique, la Ville de Paris a organisé sept conférences citoyennes sur la propreté de Paris dans le cadre de la "démocratie participative". Un total de 105 personnes auraient donc été consultées par l'Ifop et l'agence de communication planète publique. Ceux-ci avaient la lourde tâche de s'exprimer sur la propreté de Paris et de faire des recommandations pour l'améliorer.

Lire aussi Rats à Paris - des rongeurs par dizaines, la vidéo choc d'un éboueur

En février 2016, un Plan de renforcement de la propreté a été adopté par le Conseil de Paris. "Objecif Paris propre", c'est son nom, prévoyait en effet de "mieux associer les citoyens à la définition des objectifs" (source Ville de Paris). Cela passe notamment par une application de signalement des problèmes dans une rue donnée mais également donc par la possibilité pour les citoyens de "faire entendre leurs attentes et apporter leurs idées sur les priorités locales en matière de propreté lors de conférences citoyennes d’arrondissement".

Voir: Anne Hidalgo dénonce les "dépotoirs" entre Roissy et Paris

Le Palmipède ironise donc sur le prix de ce rapport publié par une mission d'enquête mise sur pied par le Conseil de Paris, mais aussi sur son contenu. Pour plus de 16.000 euros la page, il a donc été découvert que "la perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur les constats relatifs à la malpropreté", ou qu'il faut adapter l'effort pédagogique à chaque âge.  

En 2017, la Ville de Paris a annoncé le recrutement de 100 agents de nettoyage supplémentaires, 22 millions d'euros d'investissement dans le matériel de nettoiement et de collecte et 1,5 million d'euros d'investissement dans la lutte contre les rats.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La Ville de Paris aurait commandé un rapport pour près de 225.000 euros sur la propreté de Paris.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-