Violences sur les femmes: les associations dans le rouge, le gouvernement finance un plan de communication

Violences sur les femmes: les associations dans le rouge, le gouvernement finance un plan de communication

Publié le :

Mercredi 04 Avril 2018 - 10:39

Mise à jour :

Mercredi 04 Avril 2018 - 10:52
Selon "Le Canard enchaîné", les associations luttant contre la violence faite aux femmes sont dans le rouge financièrement alors que le gouvernement, lui, préfère financer un vaste plan de communication.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une ambigüité pour le moins embarrassante que dévoile Le Canard enchaîné dans son édition de ce mercredi 4. L'hebdomadaire satirique pointe du doigt le grand écart entre la communication gouvernementale sur son volontarisme contre les violences faites aux femmes, et la réalité budgétaire des associations oeuvrant dans ce domaine sensible.

Côté "com'", le gouvernement a lancé un appel d'offres pour une campagne de sensibilisation sur les violences dont sont victimes les femmes, pour la coquette somme de quatre millions d'euros. Un montant mobilisé pour une communication institutionnelle qui tranche avec les difficultés financières d'associations qui, sur le terrain, sont à la limite de la rupture.

Au premier rang des critiques des responsables associatifs cités par le journal: le peu d'empressement du secrétariat d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes à renouveler les subventions (sans même envisager de les rallonger…) accordées aux organismes d'aide aux femmes victimes de violence. Il n'existe en effet aucun service public dédié à cette question, la quasi-totalité des initiatives dans le domaine est le fait d'associations.

Lire aussi: Marlène Schiappa aimerait qu'un homme lui succède (vidéo)

Plusieurs associations ont dû réduire leur voilure en attente de ressources financières. L'Association contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) a ainsi dû fermer son standard, faute de pouvoir le faire fonctionner. D'autres organismes admettent ne prendre en charge qu'une petite partie des sollicitations qui leur sont faites, faute de moyens, et dans un contexte où le nombre de demande augmente. Dans ce contexte, une dépense de quatre millions d'euros pour de la communication gouvernementale passe plutôt mal auprès des acteurs de terrain.

L cabinet de Marlène Schiappa la secrétaire d'Etat, contacté par Le Canard enchaîné, assure que sera bientôt faite "une annonce de financement" et qui sera couplée avec une énigmatique aide aux associations "pour améliorer leur process".

L'entourage de Marlène Schiappa promet "une annonce de financement".


Commentaires

-