Wauquiez exclut toute alliance entre LR et LREM aux élections municipales

2020

Wauquiez exclut toute alliance entre LR et LREM aux élections municipales

Publié le :

Dimanche 10 Juin 2018 - 10:00

Mise à jour :

Dimanche 10 Juin 2018 - 10:01
Laurent Wauquiez a assuré samedi qu'il était "hors de question" de nouer des alliances avec La République en marche (LREM) pour les élections municipales de 2020, après les déclarations en ce sens du délégué général de LREM Christophe Castaner..
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Fin de non-recevoir de la part du président des Républicains. Laurent Wauquiez, a assuré samedi 9 qu'il était "hors de question" que son parti et La République en Marche nouent des alliances lors des élections municipales de 2020.

"Je n'aime pas ces petites alliances, ces petites tambouilles où on s'entend sur le dos des Français, des électeurs, pour surtout se partager le pouvoir. C'est toute la comédie que je déteste. Et je pense que ce qui a tué les Républicains, c'est qu'au fond on a fini par se définir en fonction du Front national, en fonction des socialistes, en fonction d'En Marche", a-t-il expliqué au cours d'un direct sur sa page Facebook. Et d'enfoncer le clou: "Moi, je porte nos couleurs. Et donc je veux qu'on ait des candidats partout".

Voir - Municipales: LREM pourra soutenir des listes emmenées par des candidats LR ou PS

La possibilité de faire des listes communes LR et LREM avait pourtant été envisagé par le patron des Marcheurs, Christophe Castaner, lundi 4. "A La République en marche, nous ne sommes pas un mouvement classique qui considère que tous ceux qui sont en place sont nuls et que nous, parce qu'on arrive, on est meilleurs (…) Nous pourrons soutenir des gens issus de LR ou du PS", avait-il fait savoir. Et d'ajouter: "je l'ai dit à tous les marcheurs: vous faites d'abord un diagnostic de situation, vous allez à la rencontre des habitants, vous sentez la perception: est-ce que ce maire joue le jeu de la démocratie? Est-ce que ce maire a transformé sa ville? Si c'est le cas, je me fiche de savoir s'il a été un jour Républicain ou pas".

Lire aussi - LR: Wauquiez n'a pas "l'intention de changer" de cap

Les lieutenants de Laurent Wauquiez étaient déjà montés aux créneaux pour repousser la main tendue de la majorité. "Pour répondre à ce prétendu appel du pied de M. Castaner, dont la ficelle me semble un peu grosse, les choses sont très claires: l'inverse de ce que dit M. Castaner n'est pas vrai, Les Républicains investiront partout des candidats", a martelé le secrétaire général délégué en charge de la communication chez LR, Geoffroy Didier. Même son de cloche du côté de Guillaume Peltier, vice-président, qui a annoncé que Les Républicains "investiront des têtes de listes qui sont loyales à notre formation politique".

Reste que LR ne semble pas parler d'une voix unie sur ce sujet comme l'atteste la déclaration du vice-président du mouvement Libres! de Valérie Pécresse, Maël de Calan, s'est pour sa part dit ouvert à des alliances entre LR et LREM. Et ce à "chaque fois que ça permet de provoquer l'alternance. Je pense en particulier à Paris où on a une très bonne équipe, qui mérite de remporter la mairie de Paris", a-t-il ajouté.

"C'est hors de question", a déclaré Laurent Wauquiez au sujet d'une possible alliance avec LREM aux municipales.


Commentaires

-