Xavier Beulin sur le projet de barrage de Sivens: "A-t-on un gouvernement couillu?"

Du courage

Xavier Beulin sur le projet de barrage de Sivens: "A-t-on un gouvernement couillu?"

Publié le :

Jeudi 30 Octobre 2014 - 10:35

Mise à jour :

Mercredi 05 Novembre 2014 - 16:05
Le président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) a mis, ce jeudi sur Europe-1, le gouvernement au défi de conduire à son terme le projet de barrage de Sivens, "qui a respecté les procédures". La veille, il avait qualifié les écologistes de "djihadistes verts".
©Capture d'écran Europe 1
PARTAGER :

Astrid Seguin

-A +A

Xavier Beulin multiplie les phrases chocs depuis 24 heures dans les médias. Ce jeudi 30, invité d’Europe-1, le président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) a demandé au gouvernement de maintenir le projet de construction du barrage de Sivens (Tarn), "un projet qui a respecté les procédures". Et de mettre au défi le gouvernement d’aller au bout de ses projets. "A-t-on un gouvernement couillu?", a-t-il asséné.

Le projet a pourtant été suspendu, selon les déclarations du président du Conseil général du Tarn, Thierry Carsenac, en première ligne dans ce dossier. Une suspension confortée mercredi 29 par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal, à qui les manifestants et plusieurs personnalités politiques –dont Cécile Duflot– avaient reproché son silence.

"J’encourage le conseil général du Tarn à ne pas suspendre les travaux", a au contraire déclaré Xavier Beulin, "nous voulons que ce projet soit construit". Le président de la FNSEA a même laissé entendre que si le projet n’arrivait pas à son terme les agriculteurs se mobiliseraient, ouvrant un nouveau front sur un sujet déjà extrêmement sensible pour le gouvernement.

Quant à ses propos de la veille dans Le Figaro sur les opposants du chantier, ces "djihadistes verts", il a dit les assumer, tout simplement.


Xavier Beulin : "Est-ce qu'on a un gouvernement... par Europe1fr

Xavier Beulin appelle le gouvernement à terminer le barrage de Sivens (Tarn).


Commentaires

-