Alerte info - Attentats en Espagne: la police a abattu le terroriste Younes Abouyaaqoub lors d'une opération à Subirats près de Barcelone [MAJ]

Alerte info - Attentats en Espagne: la police a abattu le terroriste Younes Abouyaaqoub lors d'une opération à Subirats près de Barcelone [MAJ]

Publié le :

Lundi 21 Août 2017 - 16:58

Mise à jour :

Lundi 21 Août 2017 - 20:52
©Josep Lago/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La police de Catalogne a lancé ce lundi une opération à Subirats à proximité de Barcelone. Les forces de l'ordre ont neutralisé Younes Abouyaaqoub, le principal suspect recherché dans le cadre de l'enquête sur l'attentat à Barcelone jeudi. [Cet article a été régulièrement mis à jour au cours de l'après-midi].

ALERTE INFO - La police de Catalogne a indiqué, ce lundi à 16h10, sur son compte Twitter qu'une opération était en cours dans la ville de Subirats à une heure de route à l'ouest de Barcelone, en lien avec les attentats survenus en Catalogne.

D'après la presse espagnole, lors de cette opération, les forces de l'ordre ont abattu un homme ressemblant à Younes Abouyaaqoub, le Marocain de 22 ans suspecté d'avoir perpétré l'attentat de Barcelone sur l'avenue de la Rambla, qui a provoqué la mort de 15 personnes jeudi 17. C'est un témoin qui a donné l'alerte, reconnaissant le portrait fait de l'homme le plus recherché d'Espagne, et s'étonnant de ses vêtements qui ne correspondaient pas à la forte chaleur qui régnait aujourd'hui dans la région. Le suspect qui a été abattu alors qu'il criait "Allah akbar" a été neutralisé par la police dans une zone commerciale, visiblement dans une station-service Amat Oil.

L'identité de l'homme abattu a finalement été confirmée en fin d'après-midi par une source officielle. D'après le journal El Mundo, des sources proches des services anti-terroristes confirmaient auparavant que l'homme abattu correspondait physiquement à Younes Abouyaaqoub. Lors d'une conférence de presse en début de soirée, les forces de police ont annoncé que les 12 personnes soupçonnées de faire partie de la cellule terroriste qui a sévi à Barcelone et à Cambrils étaient "détenues ou mortes".

Lorsque la police a annoncé qu'elle avait neutralisé un suspect, il est, la journaliste du New York Times Rukmina Callimachi qui suit l'Etat islamique annonçait sur son compte Twitter que des groupes de discussion djihadistes confirmaient déjà que le terroriste présumé abattu était bien Younes Abouyaaqoub, avant même l'absence de confirmation officielle.

La police a abattu Younes Abouyaaqoub.


Commentaires

-