Algérie: très affaibli, Bouteflika effectue sa première sortie publique depuis un an (VIDEO)

Algérie: très affaibli, Bouteflika effectue sa première sortie publique depuis un an (VIDEO)

Publié le :

Mercredi 06 Juillet 2016 - 10:59

Mise à jour :

Mercredi 06 Juillet 2016 - 11:03
©Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le président algérien a effectué mardi sa première sortie publique depuis plus d'un an, en allant se recueillir sur la tombe des martyrs de la guerre d'Algérie. Il est apparu très affaibli.

L'état de santé du président algérien continue à alimenter les spéculations des médias du pays.  Et sa dernière sortie publique ne va rien arranger. À l’occasion de la fête de l'indépendance, célébrée ce mardi 5 en Algérie, le président, Abdelaziz Bouteflika, s’est recueilli sur la tombe des martyrs de la guerre de Libération (nom donné par les Algériens à la Guerre d'Algérie). Sa dernière apparition officielle date du 5 juillet 2015.

En fauteuil roulant, Abdelaziz Bouteflika, 79 ans dont 17 à la tête de son pays, ancien officier de l’Armée de libération nationale (ALN), a déposé une gerbe de fleurs au carré des martyrs du cimetière d’El-Alia (banlieue est d’Alger), avant d’écouter une prière et de recevoir les honneurs de la garde républicaine, selon les images de la télévision publique. Le chef de l’Etat algérien a embrassé le drapeau national et salué les principaux membres du gouvernement, les présidents des deux chambres du Parlement et le président de l'organisation nationale des moudjahidines, qui réunit des vétérans de la guerre d'Algérie.

"Notre jeunesse doit cultiver le souvenir du martyre enduré par notre peuple 132 années durant, un martyre fait de massacres, de tentatives d’extermination de nos ancêtres, de spoliations de leurs terres, et d’une tentative d’éradiquer notre culture et notre identité", a écrit le président algérien dans un message aux Algériens, diffusé par l’agence de presse officielle APS. Et d'ajouter: "les générations montantes doivent connaître également l'embrigadement forcé de nos compatriotes dans les troupes du colonisateur, au fil des guerres que celui-ci a livrées ou qu'il a subies, les dizaines de milliers d'Algériens tombés en Europe notamment pour la défaite du nazisme".

La santé d'Abdelaziz Bouteflika fait l'objet de spéculations depuis son AVC en 2013. Fin avril, il s'est rendu à Genève pour des "contrôles médicaux périodiques", selon la presse algérienne. La présidence n'a pas fourni de précisions sur les résultats de ces contrôles médicaux. Les rumeurs sur une dégradation de l'état de santé d'Abdelaziz Bouteflika sont récurrentes et des dirigeants de l'opposition n'hésitent pas à évoquer une "vacance de pouvoir" dans le pays, "accaparé", selon eux, par des proches du président, notamment son frère Saïd.

(Voir ci-dessous la vidéo du dépôt de gerbe de Bouteflika):

 

À l’occasion de la fête de l'indépendance, célébrée ce mardi 5 en Algérie, le président, Abdelaziz Bouteflika, s’est recueilli sur la tombe des martyrs de la guerre de Libération.

Commentaires

-