Allemagne: mobilisation record du mouvement anti-islam Pegida

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Allemagne: mobilisation record du mouvement anti-islam Pegida

Publié le 06/01/2015 à 12:55 - Mise à jour à 14:23
©Fabrizio Bensch/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

A l'occasion d'une manifestation "contre l'islamisation de l'Allemagne et de l'Occident", lundi 5 à Dresde, près de 18.000 personnes se sont réunies à l'appel du mouvement Pegida. Cette mobilisation "record" s'est néanmoins heurtée à des contre-rassemblements dans plusieurs villes du pays.

Le mouvement prend, à chaque manifestation, un peu plus d'ampleur. La ville de Dresde en Allemagne a connu, lundi 5, un nouveau record de mobilisation contre "l'islamisation" de la société: quelque 18.000 personnes se sont réunies à l'appel du collectif Pegida (acronyme pour Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident).

Alors qu'Angela Merkel avait appelé ses compatriotes à ne pas participer à ces manifestations "racistes" dans son allocution du Nouvel An, des milliers de personnes ont de nouveau défié l'appel de la chancelière à rejeter ces rassemblements qui ont lieu chaque lundi depuis le début d'octobre. Comme à chaque fois, les manifestants ont de nouveau scandé "Wir sind das Volk" ("Nous sommes le peuple"), un slogan qui avait déjà été entonné auparavant par les manifestants contre le régime de la RDA.

Si la mobilisation a connu cette fois-ci un record d'affluence, elle s'est néanmoins heurtée à des contre-rassemblements dans plusieurs grandes villes du pays. A Dresde, par exemple, quelque 3.000 contre-manifestants s'étaient rassemblés, notamment à l'initiative du collectif d'associations baptisé "Dresde pour tous". A Cologne également, dans l'ouest du pays, quelques milliers de personnes ont manifesté contre le mouvement.

Créé début octobre par Lutz Bachmann, un photographe et graphiste de 41 ans, plusieurs fois condamné à de la prison ferme ou avec sursis pour des cambriolages, des braquages ou du trafic de cocaïne, le mouvement Pegida refuse "l'islamisation de la société allemande". Il prend régulièrement pour cibles l'islam, les étrangers, les médias, les élites politiques et le multiculturalisme.

La précédente manifestation, qui a eu lieu trois jours avant Noël, avait déjà réuni 17.500 participants.

 

Auteur(s): AZ


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Quelque 18.000 personnes se sont réunies contre l'islamisation, lundi 5, à l'appel du collectif Pegida.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-