Angela Merkel désignée personnalité de l'année 2015 par "Time"

Angela Merkel désignée personnalité de l'année 2015 par "Time"

Publié le :

Mercredi 09 Décembre 2015 - 18:33

Mise à jour :

Mercredi 09 Décembre 2015 - 19:02
©Capture d'écran Twitter/@TheTime
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La chancelière allemande Angela Merkel a été nommée personnalité de l'année 2015 par le magazine "Time" pour sa capacité à "faire face" aux défis qui se sont présentés à l'Europe tout au long de l'année. En second position arrive Abou Bakr Al-Baghadi, le chef de Daech.

Après avoir loupé de peu le Prix Nobel de la paix, Angela Merkel a finalement été nommée personnalité de l'année 2015 par le prestigieux magazine américain Time. Ce dernier a tenu à récompenser la chancelière allemande pour sa capacité à "faire face" aux défis qui se sont présentés à l'Europe tout au long de l'année, allant de la crise grecque à l'afflux record de migrants en passant par la menace représentée par Daech.

"Vous pouvez être d’accord ou pas avec elle, mais elle ne choisit pas le chemin le plus facile", explique Nancy Gibbs, la directrice de publication de Time dans un communiqué.  "Les leaders sont mis à l’épreuve seulement lorsque les peuples ne veulent pas les suivre", est-il précisé. "Parce qu’elle a demandé davantage à son pays que la plupart des politiciens auraient osé, parce qu’elle a tenu bon face à la tyrannie et à l’opportunisme et parce qu’elle a amené un leadership moral ferme dans un monde où il se fait rare, Angela Merkel est la personnalité de l’année de Time", est-il encore écrit.

"Je suis sûr que la chancelière y verra un encouragement à poursuivre son travail politique pour le bien de l'Allemagne et de l'Europe", a réagi Steffen Seibert, porte-parole de la principale intéressée.

Derrière elle, arrive Abou Bakr Al-Baghadi, chef de Daech. Toutefois, "2015 est une année au cours de laquelle il a perdu du terrain", nuance Nancy Gibbs. " Nous avons désigné de grands méchants par le passé", justifie-t-elle auprès de la chaîne NBC, rappelant qu'Adolf Hitler et Joseph Staline eux-mêmes avaient été nommés personnalités de l'année, respectivement en 1938 et 1939. Le deuxième avait même été à nouveau honoré de la distinction en 1942.

En troisième position arrive cette un année un personnage également détesté d'une partie de l'opinion publique: Donald Trump, candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis qui s'est récemment fait remarquer en suggérant d'interdire l'entrée du pays aux musulmans. Il est suivi du mouvement américain Black Lives Matter qui milite pour un meilleur traitement des Afro-Américains puis d'Hassan Rohani, président iranien.

Angela Merkel devient ainsi la quatrième femme a être désignée "personnalité de l'année" par Time depuis la création du prix en 1927. Wallis Simpson, l'Américaine divorcée pour laquelle le roi Edouard VIII abandonna le trône anglais fut la première à être honorée de cette distinction en 1936. Après elle, la reine Elizabeth II y avait eu droit lors de son accession au trône en 1952 puis, en 1986, Corazon Aquino, la première femme présidente des Philippines. 

 

 

Angela Merkel devient la quatrième femme à être honorée de la distinction du "Time".


Commentaires

-