Aquarius: l'ambassadeur français convoqué à Rome, Macron sommé de s'excuser

Crise

Aquarius: l'ambassadeur français convoqué à Rome, Macron sommé de s'excuser

Publié le :

Mercredi 13 Juin 2018 - 12:52

Mise à jour :

Mercredi 13 Juin 2018 - 12:59
Après qu'Emmanuel Macron a pointé du doigt le "cynisme" et l'"irresponsabilité" de l'Italie dans la crise de l'Aquarius, l'ambassadeur de France à Rome a été convoqué par le ministère italien des Affaires étrangères ce mercredi.
© LOUISA GOULIAMAKI / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors qu'Emmanuel Macron et Matteo Salvini se renvoient la balle quant à l'accueil de l'Aquarius, un bateau de sauvetage avec plus de 600 migrants à son bord, l'ambassadeur français a Rome a été convoqué au ministère italien des Affaires étrangères ce mercredi 13 au matin.

Lundi 11, le président français n'a pas hésité à évoquer le "cynisme" de l'Italie qui avait refusé que l'Aquarius accoste sur son territoire.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte avait alors rétorqué que son pays n'avait pas de leçon à recevoir de la part d'"hypocrites" et particulièrement d'un pays comme la France qui "tourne le dos dès qu'il s'agit d'immigration".

A voir aussi: Aquarius - critiqué pour son silence, Macron dénonce le "cynisme" de l'Italie

Ce mercredi matin Christian Masset, l'ambassadeur de France à Rome, s'est donc rendu à la Farnesina, le siège du ministère des Affaires étrangères italien après les paroles "surprenantes" du chef de l'Etat français.

Cette petite crise diplomatique entre deux membres de l'Union européenne est assez rare  pour être soulignée. Ce n'est pourtant pas la première fois que l'ambassadeur de la France à Rome est convoqué au ministère italien des Affaires étrangères.

En poste depuis septembre 2017, Christian Masset avait dû expliquer la position de la France à la Farnesina après une autre crise migratoire en mars dernier. Des douaniers français avaient procédé à des contrôles sur le sol italien, à la gare de Bardonecchia.

A lire aussi: Des "morts annoncées" en mer en l'absence de l'Aquarius, prévient SOS Méditerranée

Une partie de l'opinion publique italienne s'était alors insurgée face à cet incident.

L'Italie reproche aux autres pays européens, la France en tête, de ne pas assez s'investir pour gérer la crise migratoire alors qu'elle se trouve en première ligne.

"Si les Français ont l'humilité de s'excuser, nous pourrons mettre cette histoire derrière nous et redevenir amis comme avant", a déclaré ce mercredi Matteo Salvini qui a aussi affirmé que l'Hexagone avait accepté 640 migrant alors qu'il s'était engagé à accueillir plus de 9.000 personnes.

L'ambassadeur de France a été convoqué à Rome après les propos d'Emmanuel Macron sur la gestion de la crise de l'Aquarius par l'Italie.

Commentaires

-