Attentat de Québec: un Français parmi les six victimes de la fusillade

Attentat de Québec: un Français parmi les six victimes de la fusillade

Publié le :

Vendredi 03 Février 2017 - 16:08

Mise à jour :

Vendredi 03 Février 2017 - 16:29
Un Français figure parmi les six victimes de l'attentat de la mosquée de Québec. Il avait également les nationalités canadienne et guinéenne.
©Paul Chiasson / POOL / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Ministère des Affaires étrangères a confirmé ce vendredi qu'un Français figure parmi les six victimes de l’attaque contre une mosquée de Québec le 29 janvier. "C’est avec tristesse que nous confirmons la présence d’un ressortissant français parmi les personnes décédées dans la fusillade à la mosquée de Québec. Il avait également les nationalités canadienne et guinéenne", a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay.

La fusillade du 29 janvier, perpétrée au moment de la prière, avait tué six Canadiens tous binationaux (ou trinationaux). Le tireur présumé est Alexandre Bissonnette, un étudiant canadien également partisan de la suprématie de la race blanche. Il a été inculpé pour meurtre.

Un hommage national aux victimes a été rendu jeudi 2, au le lendemain du drame. Dans un pays traumatisé et réputé pour son ouverture et sa tolérance, 10.000 personnes se sont rassemblées à Quebec, sans distinction de confession. Parmi elles, figurait le Premier ministre canadien Justin Trudeau, ardent défenseur du multiculturalisme.

Ce jeudi 2, tôt le matin, la mosquée Khadijah, située à Pointe-Saint-Charles dans le sud-ouest de Montréal, a été vandalisé. Selon les dires du propriétaire, Asik Ahmed, rapportés par le média Radio-canada.ca, "le lieu de culte avait déjà été la cible de vandalisme quelques jours plus tôt". Selon le média 98.5 Fm, la fille du propriétaire, Fatima Ahmed, ajoute que des incidents similaires ont été commis quelques mois au par avant.

Une enquête pour crime haineux a été ouverte. De son côté, le député fédéral de Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Soeurs, Marc Miller, a condamné cet "acte odieux" sur sa page Twitter.

10.000 personnes sont venues aux funérailles de l'attentat de Québec.


Commentaires

-