Attentat en Tunisie: au moins 19 morts, probablement six Français blessés (VIDEO)

Attentat en Tunisie: au moins 19 morts, probablement six Français blessés (VIDEO)

Publié le 18/03/2015 à 16:30 - Mise à jour le 19/03/2015 à 08:07
©Zouiber Souissi/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

L'attaque du Parlement tunisien et la prise d'otages du musée du Bardo, ce mercredi à Tunis, auraient fait 19 morts et une trentaine de blessés dont six Français. Deux terroristes auraient été abattus durant l'assaut des forces spéciales et un autre arrêté.

Les forces spéciales tunisiennes ont donné l'assaut ce mercredi contre les terroristes retranchés dans le musée du Bardo, à Tunis, mettant fin à la prise d'otages qui s'y déroulait. Un commando terroriste s'y était retranché en début d'après-midi alors que plusieurs dizaines de civils se trouvaient sur place.

Habib Essid, le Premier ministre tunisien, a annoncé après l'assaut un bilan de 19 morts. Parmi eux se trouveraient 17 touristes étrangers, des Italiens, des Espagnols, des Polonais et des Allemands.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, avait évoqué suite à l'attaque la présence d'un Français parmi les victimes: "il semblerait que déjà, on note, hélas, plusieurs victimes, dont certainement l’un de nos compatriotes", a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale. Les dernières informations données par le Premier minstre tunisien font état de six blessés français.

Les deux autres victimes seraient tunisiennes: une employée du musée et un policier qui a succombé à ses blessures.

Suite à l'assaut, le vice-président de l'Assemblée tunisienne a annoncé que deux terroristes avaient été abattus et qu'un troisième avait pu être arrêté.

Aux alentours de 13 heures, un commando terroriste avait tenté de prendre d'assaut le Parlement tunisien alors que les députés y débâtaient de mesures antiterroristes. Les assaillants avaient été repoussés par les forces de sécurité. Ils s'étaient donc retranchés dans le musée Bardo, attenant aux bâtiments du Parlement.

Le compte Twitter de la présidence de la République tunisienne a annoncé que le président Beji Caid Essebsi allait s'adresser au peuple dans la journée.

De son côté, François Hollande, en déplacement au Louvres, a déclaré: "j''ai immédiatement appelé le président tunisien pour lui apporter mon soutien. (....) Nous sommes tous concernés". (…) Chaque fois que des crimes terroristes sont commis, où que ce soit, nous sommes concernés."

 

(Voir ci-dessous la vidéo de la situation à Tunis cet après-midi):

 

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Les forces spéciales tunisiennes ont donné l'assaut sur le musée du Bardo ce mercredi après-midi.

Fil d'actualités Politique