Attentat en Tunisie: au moins 37 morts et 36 blessés

Attentat en Tunisie: au moins 37 morts et 36 blessés

Publié le :

Vendredi 26 Juin 2015 - 15:28

Mise à jour :

Vendredi 26 Juin 2015 - 19:53
Un homme armé a ouvert le feu sur une plage à Sousse en Tunisie, ce vendredi. Selon un bilan provisoire, l'attentat aurait fait 37 morts et 36 blessés dans cette zone très touristique du pays.
©Anis Mili/Reuters
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

A quelques heures d'intervalle avec l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier, une attaque a eu lieu en Tunisie ce vendredi dans la ville de Sousse, sur la côte est du pays. Un étudiant tunisien a ouvert le feu à l'arme automatique sur une plage très fréquentée, notamment par des touristes, avant de finir par être abattu.

Les tirs ont éclaté à proximité de deux hôtels haut-de-gamme, sur la plage. Ce vendredi soir, les autorités tunisiennes font état d'un bilan de 37 morts et 36 blessés, dont des touristes étrangers. Plus tôt dans la journée de ce vendredi, il a été revu plusieurs fois, passant de 7 à 19 puis 27 morts.

L'assaillant, un étudaint tunisien qui ne serait pas connu de la police, a été abattu. Il était habillé en baigneur lorsqu'il est arrivé sur la plage, un parasol sous le bras. C'est là qu'il avait caché son arme qu'il a ensuite soudainement sortie avant de faire un carnage au sein de la foule compacte.

Cette attaque intervient alors que la Tunisie est en état d'alerte maximale depuis plusieurs mois, suite à l'attentat contre le musée du Bardo de Tunis le 18 mars dernier. Cet attentat, dirigé lui aussi contre un lieu très touristique par un commando armé, avait fait 22 victimes dont quatre Français.

En France, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule de crise afin de découvrir si des ressortissants français ont pu assister ou être victime de cette attaque.

En octobre 2013, Sousse avait déjà été la cible d'un attentat-suicide mais seul le kamikaze avait alors trouvé la mort.

A cet attentat et celui de Saint-Quentin-Fallavier s'ajoute un troisième, survenu également ce vendredi au Koweït. Une attaque-suicide à la bombe a eu lieu dans une mosquée chiite de la capitale Koweït City. Les premiers bilans faisaient état de 25 personnes tuées et de plusieurs centaines de blessés, alors que les fidèles célébraient le deuxième vendredi (jour saint chez les Musulmans) du mois de jeune et de prière du Ramadan.

 

 

Au moins un assaillant aurait été abattu par la police tunisienne (photo d'illustration).


Commentaires

-