Barack Obama se dit prêt à intervenir si les "valeurs et idéaux fondamentaux" des États-Unis sont menacées

Barack Obama se dit prêt à intervenir si les "valeurs et idéaux fondamentaux" des États-Unis sont menacées

Publié le :

Lundi 21 Novembre 2016 - 10:59

Mise à jour :

Lundi 21 Novembre 2016 - 11:16
©Jonathan Ernst/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le président Barack Obama souhaite une transition respectueuse et vigilante avec son successeur Donald Trump. Il a déclaré dimanche, lors de la clôture du sommet annuel des pays d'Asie-Pacifique, à Lima au Pérou, qu'il n'hésiterait pas à intervenir publiquement si certaines valeurs des États-Unis étaient menacées.

Le président Barack Obama a affirmé dimanche 20 vouloir laisser Donald Trump prendre tranquillement ses fonctions afin que la transition se fasse en douceur. À l'occasion de la clôture du sommet des pays d'Asie-Pacifique qui s'est déroulé à Lima au Pérou, il a cependant déclaré qu'il n'hésiterait pas à intervenir publiquement s'il estime que certaines valeurs fondamentales des États-Unis sont menacées.

Barack Obama a déclaré qu'il souhaitait "être respectueux de la fonction présidentielle, et laisser au président élu l'opportunité de constituer son équipe et mettre en place sa politique". Ainsi, le président qui quittera la Maison-Blanche le 20 janvier, compte s'inscrire dans la tradition américaine, et a rappelé que son prédécesseur Georges W. Bush s'était montré à son égard "on ne peut plus élégant", lors de la transition de pouvoir.

Mais il a rapidement ajouté qu'il serait vigilant sur les idéaux américains. "En tant que citoyen profondément concerné par notre pays, si certaines choses spécifiques me semblent, au-delà des divergences politiques, heurter nos valeurs et idéaux fondamentaux, et que j'estime nécessaire de les défendre, alors j'examinerai la situation", a-t-il déclaré.

Le président américain va s'investir jusqu'au bout, et souhaite peser dans la politique internationale. "Mon intention est de finir mon travail au cours des deux prochains mois, et après cela, d'emmener Michelle en vacances et de prendre du repos, passer du temps avec mes filles, écrire un peu, réfléchir", a expliqué Barack Obama.

Très critique face à Donald Trump lors de la campagne, le président américain avait tenu à rassurer l'Europe effrayée à la suite de son élection. Il avait affirmé que le résultat de ce scrutin historique ne remettrait pas en cause les accords conclus

 

 

"Je veux être respectueux de la fonction présidentielle, et laisser au président élu l'opportunité de constituer son équipe et mettre en place sa politique", a déclaré Barack Obama.

Commentaires

-