Barcelone: face à la solitude, la moitié des personnes âgées en téléassistance utilisent leurs objets connectés uniquement pour parler

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 18 décembre 2022 - 15:20
Image
Les aides à domicile, des professionnels essentiels au quotidien
Crédits
MYCHELE DANIAU / ARCHIVES / AFP
Les données d’utilisation des capteurs montrent qu'une grande partie des bénéficiaires (50%) contournent la surveillance en appuyant sur le bouton d’urgence uniquement pour parler avec quelqu'un à l’autre bout du fil.
MYCHELE DANIAU / ARCHIVES / AFP

En Espagne, le conseil provincial de Barcelone a présenté récemment un plan innovant et ambitieux pour convertir au numérique les soins à distance analogiques dont bénéficient les personnes âgées ou handicapées. Un test pilote de capteurs intelligents avec 98 200 personnes a déjà été réalisé, montrant que la moitié des appels ne concernaient pas des urgences, mais de simples conversations, car la solitude pèse sur les personnes âgées.

Un dispositif ambitieux qui démontre que les personnes âgées préfèrent parler avec quelqu'un qu’être télésurveillées 

En Espagne, la commune de Barcelone a mis en place un système de capteurs chez les personnes âgées, dans le cadre d’un programme d’assistance à distance. Ce dispositif permet aux assistants de surveiller les bénéficiaires dans leurs maisons pour détecter tout type de changement de comportement, perte de mobilité ou chutes. Les personnes âgées, de leur côté, portent un objet connecté sous forme de collier qui leur permet également de contacter directement un professionnel en cas d’urgence. Les données d’utilisation des capteurs montrent qu'une grande partie des bénéficiaires (50%) contournent la surveillance en appuyant sur le bouton d’urgence uniquement pour parler avec quelqu'un à l’autre bout du fil, dans une tentative de combattre leur solitude. L’appel est souvent réalisé sous prétexte de commenter certaines informations sur le service et, surtout, de "discuter un moment pour atténuer la solitude", explique le Conseil provincial de Barcelone qui parie sur la numérisation. "La solitude non désirée produit de la souffrance émotionnelle", ont expliqué les fonctionnaires en charge du dispositif pour justifier l'importance de l'investissement.

105 000 utilisateurs de téléassistance en 2025

En 2023, les personnes âgées équipées de capteurs pour leur surveillance seront 100 000 et 105 000 en 2025. Le programme "All in One Sensor" prévoit le remplacement progressif des terminaux analogiques actuels par des terminaux numériques, pour “offrir plus de fonctionnalités et améliorer la sécurité". Les capteurs sont installés dans toutes les chambres des utilisateurs pour capter le quotidien dans la pièce et déclencher l'alarme, si nécessaire. En mesurant, par exemple, la température, l'humidité ou les mouvements, le programme est capable de savoir si l'utilisateur se douche régulièrement (grâce aux relevés de consommation d'eau chaude et froide) ce qui pourrait être interprété comme une aggravation de la santé mentale ou d'un « isolement social ». Le dispositif dit ne pas être invasif, et n'enregistre pas d'images ni de sons.

Une mesure qui permet de réduire les dépenses du système analogique

Selon la maire d’une des communes concernées, Lluïsa Moret, “l'intelligence artificielle et les capteurs qui commencent à être installés peuvent aider les personnes âgées à rester le plus longtemps possible chez elles, même si elles vivent dans une solitude non désirée.” Entre 2020 et 2023, le Conseil provincial de Barcelone investira un total de 151,4 millions d'euros pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées qui souhaitent continuer à résider à domicile.

L'administration publique reconnaît toutefois que pour repenser le système public de soins, il ne suffit pas d’équiper les personnes âgées de capteurs, et d’adapter la cabine de douche, les rampes d’escalier, d'élargir les cadres de porte pour accueillir les fauteuils roulants ou d'avoir des détecteurs de gaz dans la cuisine. Il est aussi important “éviter que le seul moment de la journée où les personnes parlent à quelqu'un soit celui où ils appellent les opérateurs de téléassistance”.

À LIRE AUSSI

Image
cyber attaque
Les Cyberattaques aux objets connectés ont explosé depuis 2018
Devrait-on se méfier de son four connecté qui adapte automatiquement sa température en fonction de la recette sélectionnée sur son mobile ? ou de notre balance connect...
24 octobre 2019 - 15:21
Société
Image
Sensibiliser et accompagner les personnes âgées pour éviter les chutes, première cause de mort accidentelle chez les plus de 65 ans: le ministère chargé de l'Autonomie a présenté lundi un plan visant
Personnes âgées: un plan pour réduire les risques de chutes
Sensibiliser et accompagner les personnes âgées pour éviter les chutes, première cause de mort accidentelle chez les plus de 65 ans: le ministère chargé de l'Autonomie...
21 février 2022 - 13:00
Lifestyle
Image
Un homme marche avec une canne dans les rues de Nantes, le 16 mars 2017
La solitude des seniors plus marquée dans les quartiers et les petites villes selon une étude
Le sentiment de solitude touche davantage les personnes âgées dans les quartiers dits "sensibles" et dans les petites villes, souligne une étude CSA publiée dimanche p...
29 septembre 2019 - 08:00
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.