Bataille de Mossoul: l'armée irakienne repart à l'offensive, forte résistance des djihadistes de Daech

Bataille de Mossoul: l'armée irakienne repart à l'offensive, forte résistance des djihadistes de Daech

Publié le :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 11:12

Mise à jour :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 11:29
L'armée irakienne, qui bataille depuis plusieurs mois pour reprendre la ville de Mossoul aux djihadistes de l'Etat islamique, a relancé son offensive malgré les lourdes pertes qui lui ont été infligées lors de la première phase des combats. Stéphane Mantoux, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence de la stratégie de l'EI, décrypte en partenariat avec "FranceSoir" les combats du 22 décembre 2016 au 6 janvier 2017 dans la seconde ville d'Irak.
©DR
PARTAGER :

Stéphane Mantoux avec la rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après une pause opérationnelle suite aux lourdes pertes subies dans les quartiers-est de Mossoul, en raison des combats de rues entamés depuis un mois et demi, l'armée irakienne repart à l'assaut le 29 décembre en continuant de focaliser son attention sur cette même direction. Elle bénéficie de renforts, chargés de tenir le terrain conquis ou de participer aux combats de rue, de l'appui de conseillers étrangers et d'une artillerie repositionnée (dont 2 des 4 Caesar de la Task Force Wagram française, déplacés au nord de la ville). Les progrès demeurent toutefois lents jusqu'aux 5-6 janvier 2017. Comme au début de la bataille, l'Etat islamique (EI) mène des attaques de diversion à travers tout l'Irak pour contrer le lancement de cette deuxième phase.

Carte des combats sur le Front Est. En rose, le territoire contrôlé ou revendiqué comme tel par l'armée irakienne, en noir celui tenu par l'EI. Les numéros correspondent aux quartiers évoqués au fil du texte.

Le 22 décembre 2016, DaechI lance 3 VBIED contre un marché de Gogjali (1 sur la carte du front Est), ville à l'est de Mossoul qui avait été libérée en octobre avant l'entrée de l'armée irakienne dans les quartiers Est de l'agglomération. Le groupe tire également au mortier sur ces derniers. La Golden Division bataille durement dans le quartier d'al-Tamim (2 sur la carte du front Est) tandis que la police fédérale bombarde Ghazlani (3 sur la carte du front Est) au sud de Mossoul. A l'ouest, les djihadistes tentent de dégager l'étau autour de Tal Afar mais est repoussé par les miliciens chiites. La situation étant dans l'impasse en raison du blocage des fronts nord et sud, où l'armée irakienne n'a pas les unités de police ou de milice nécessaires pour sécuriser le terrain conquis, toute l'attention est braquée sur le front Est. Les dirigeants de la mobilisation populaire chiite, comme celui de la milice Harakat Hezbollah al-Nujabah, commencent à réclamer d'être engagés au combat dans Mossoul, ce qui avait été exclu dès le départ. L'EI détruit des parties de l'université de Mossoul et chasse les habitants des maisons des quartiers Est vers les quartiers ouest de la ville, pour transformer les habitations en champ de bataille. Une vidéo Amaq (organe de propagande du groupe djihadistes) montre 2 VBIED (4x4 peints en blanc) exploser sur les positions irakiennes, probablement à Gogjali.

Le 23 décembre, l'armée irakienne, sur le front nord, nettoie l'académie de police et un autre bâtiment officiel, premier mouvement dans ce secteur depuis le 5 de ce mois. L'aviation irakienne lâche des tracts au-dessus de Mossoul ; un général de la Golden Division annonce qu'une prochaine offensive sera menée dans les quartiers Est. Une vidéo Amaq montre les combats dans les quartiers-est: petit groupe de combat de 5 à 10 hommes, comme de coutume, avec tireur RPG-7 et tireur PK (avec arme individuelle en plus), et un temps au brouillard. Une autre scène (sans brouillard) montre un autre tireur PK, lui aussi avec arme individuelle.

Au 24 décembre, la Golden Division nettoie les IED laissés par l'EI dans le quartier de Zuhur (4), tandis que Ghazlani, au sud, est toujours bombardée. Deux milices chiites stationnées autour de Tal Afar, Kataib Hezbollah et Kataib al-Imam Ali, expliquent que le mauvais temps ralentissent leurs opérations. En réalité, l'armée et la police irakienne ne se sont toujours pas rapprochées de la ville. Des forces spéciales américaines s'insèrent au plus près dans les quartiers Est pour épauler la Golden Division et guider les frappes aériennes, particulièrement nombreuses. Des conseillers étaient censés opérer depuis juillet au niveau de la brigade, voire du bataillon, mais oeuvraient surtout au niveau de la division. En plus d'être avec la Golden Division, ils sont aussi déployés sur le front nord pour appuyer la 16ème division. Une vidéo Amaq montre des combattants de Daech faire feu sur des véhicules de la Golden Division: un tireur RPG-7 a une munition PG-7VL, une charge HEAT qui percer jusqu'à 500 mm de blindage avec une portée de 300 m (ce qui explique les dégâts occasionnés aux colonnes de véhicules en combat urbain, en plus des VBIED). Un autre combattant tire avec une MG-1M, version bulgare améliorée de la mitrailleuse PK. Un Humvee est détruit. Les fantassins du groupe terroriste tirent aussi avec des tubes antiaériens bricolés sommairement pour le sniping.

Le jour de Noël, le 25 décembre, l'EI expédie 4 VBIED dans les quartiers Est, et attaque les miliciens chiites autour de Tal Afar, ainsi que l'armée irakienne sur le front sud. La Golden Division quant à elle nettoie encore le quartier d'al-Quds (5 sur la carte du front Est). Les Américains bombardent Mossoul avec leur artillerie pour la première fois. Le général Barwari de la Golden Division annonce que les quartiers-est seront libérés au 1er janvier: vœu pieux. D'après le Hashd al-Watani, milice sunnite de l'ancien gouverneur de Mossoul, une nouvelle offensive a dû être retardée à cause du mauvais temps. Cette milice critique d'ailleurs la 16ème division irakienne sur le front nord, qui au cours de sa récente offensive aurait tué des civils dans un bombardement. Amaq publie une vidéo des combats non loin du quartier d'Aden (6 sur la carte du front Est): on y voit une dizaine d'hommes au moins, dont un tireur PK, un tireur RPG-7, d'autres portant des roquettes de RPG-7, un fantassin avec GoPro sur le front, un tireur M-4, un autre tireur M-4 avec viseur télescopique, un autre tireur M-16 avec lunette. Un reportage photo montre un sniper abattre un soldat irakien dans le quartier d'al-Tamim (2).

Le 26 décembre, l'EI contre-attaque dans le quartier d'al-Quds (5) avec 3 VBIED. Les djihadistes commencent à changer de tactique: ses mortiers frappaient continuellement la partie Est de Mossoul, mais étaient victimes des tirs de contre-batterie irakiens ou des frappes de l'aviation. Le groupe monte donc ses mortiers sur véhicule pour les déplacer rapidement. Un reportage photo de la wilayat Dijlah montre une attaque au nord-ouest d'Hamam al-Alil (1 sur la carte du front ouest), au sud de Mossoul. Daech y engage plusieurs véhicules blindés improvisés, un groupe de combat avec tireur sur Zastava M84 (portant une AK-47 et une caméra GoPro). Il jette un VBIED (4x4 avec coque de blindage) sur les positions irakiennes. Le groupe s'empare de plusieurs véhicules.

Carte des combats sur le Front Est. En rose, le territoire contrôlé ou revendiqué comme tel par l'armée irakienne, en noir celui tenu par l'EI. Les numéros correspondent aux quartiers évoqués au fil du texte.

Le 27 décembre, le quartier d'al-Quds (5) est nettoyé. Le commandement irakien découvre encore 6 ateliers de fabrication d'IED à Gogjali (1 sur la carte du front Est), ville pourtant libérée en octobre, à l'Est de Mossoul. Les miliciens chiites poussent un peu au sud-ouest de Tal Afar, s'emparant du village de Qameshliyah (2 sur la carte du front ouest). L'aviation américaine a détruit la veille le Vieux Pont sur le Tigre, le seul qui restait encore debout, pour empêcher les transferts de matériel et de combattants d'une rive à l'autre. L'EI utilise des petits bateaux pour franchir le fleuve. Il contre-attaque dans le quartier de Shaimaa et réinvestit celui d'Intisar (7 sur la carte du front Est) en utilisant les tunnels creusés sous la partie Est de la ville, qui ne sont d'ailleurs pas montrés dans les vidéos.

Le 28 décembre, l'armée irakienne attaque au nord-est les quartiers de Rafaq (8 sur la carte du Front Est) et Baladiyat (9 sur la carte du front Est). L'EI contre-attaque sur tous les fronts, avec de nombreux VBIED, notamment dans les quartiers de Sumer (10 sur la carte du front Est) et Salam au sud-est. Le quartier d'al-Noor (11 sur la carte du front Est) est frappé par des tirs de mortiers. L'offensive de l'armée irakienne concerne les fronts nord-est, Est et sud-Est avec la Golden Division, les 9ème et 16ème divisions, soutenues par la police fédérale et la police de Ninive qui fournissent le soutien d'artillerie et nettoient les zones conquises. Une vidéo Amaq filme un tube antiaérien bricolé de gros calibre (23 mm?) muni d'un viseur rudimentaire pour le sniping: le tube vise une position de sacs de sable et touche un des combattants qui la gardent, provoquant la fuite des autres (une dizaine, qui partent en pick-up).

La nouvelle offensive démarre véritablement le 29 décembre, avec la 15ème division, les SWAT et le Hashd al-Watani en plus des unités déjà mentionnées. La Golden Division doit pousser au centre des quartiers Est tandis que les 16ème et 9ème division doivent mener un mouvement en tenailles au nord-est et au sud-est respectivement. C'est pourquoi l'aviation américaine a détruit le Vieux Pont de même qu'un pont de bateaux que Daech avait bâti sur le Tigre. La Golden Division utilise désormais davantage son artillerie, et celle des Américains (HIMARS) entre en action pour la soutenir. L'organisation salafiste réinfiltre encore, grâce aux tunnels, des quartiers pourtant nettoyés, comme celui d'al-Quds (5). Le Hashd al-Watani libère deux villages au nord de Mossoul dont l'un avait pourtant été déclaré pris le 24 décembre. Une vidéo Amaq montre un groupe de combat dans le quartier d'al-Intisar (7): un fantassin porte 2 AK-47, un autre le drapeau de l'EI, un autre a un lance-grenades au bout de son AK ; on voit aussi plusieurs mitrailleurs PK.

Au 30 décembre, l'armée irakienne tente de sécuriser la route Mossoul-Tal Kayf au nord. De nombreux combats ont lieu dans les quartiers Est et Sud-est: Karama (12 sur la carte du front Est), al-Quds, Palestine (13 sur la carte du front Est), Intisar, Salam... les personnes déplacées et qui sont récupérées par les forces irakiennes sont scrutées de près pour éviter les infiltrations de l'Etat islamique, ce qui donne lieu à des abus. Les hôpitaux d'Erbil, au Kurdistan, croulent sous le nombre de blessés depuis le début de la bataille. Une vidéo Amaq montre plusieurs véhicules détruits par l'EI (la vidéo correspond à un reportage photo dans le quartier de Salam): 2 Humvees et 1 bulldozer côte-à-côte, avec un certain nombre de corps (dont un semble porter l'uniforme de la police fédérale). On voit plus loin un autre Humvee détruit et un autre abandonné. L'EI s'empare d'un canon sans recul SPG-9 et de plusieurs mitrailleuses PK. Une autre carcasse de Humvee est filmée ensuite. Une autre vidéo montre un petit groupe de combat dans le quartier de Karamah (12): tireur RPG, tireur PK, fantassins avec AK et M-16.

Les combats se poursuivent le 31 décembre. Des rapports contradictoires font état de l'entrée de l'armée irakienne dans le quartier d'Hadbaa (14 sur la carte du front Est), au nord. La force de réaction rapide de la police (Emergency Response Brigade), redéployée à partir du front sud, vient épauler la 9ème division dans le quartier d'Intisar. L'EI contre-attaque toujours violemment dans les quartiers-est et sud-est, employant comme à l'accoutumée des VBIED. Amaq filme 3 VBIED (4x4 blancs ou peints en blanc avec coque de blindage artisanale) jetés dans les quartiers Est. Une autre vidéo montre un sniper tirer sur un soldat irakien dans le quartier al-Salam. Une dernière vidéo filme un tir de missile antichar sur un MaxxPro de l'armée irakienne près de Tal Kayf, au nord de Mossoul.

Au premier jour de la nouvelle année 2017, la Golden Division et la police fédérale prétendent avoir nettoyé les quartiers de Karama et Intisar, de même que Salam, mais on se bat toujours à Sumer et Palestine. Un VBIED explose à Karama et l'Etat islamique continue de tirer au mortier sur les quartiers-est. A l'ouest, les miliciens chiites et la police sécurisent la route Mossoul-Tal Kayf. Des tensions se font jour à l'est de Mossoul entre les Kurdes irakiens, l'armée irakienne et les miliciens.

Le 2 janvier, la Golden Division se bat encore à Intisar et tente de nettoyer la partie nord du quartier de Karama. La 16ème division bombarde les quartiers nord de Mossoul mais avance peu. Daech pilonne au mortier et à la roquette les quartiers-est et utilise toujours ses snipers. Un général américain affirme que l'EI est à bout de ressources dans la partie est de la ville, ce que montrerait une qualité moindre des VBIED et des IED. L'aviation tente de frapper les ateliers de fabrication de VBIED. Les djihadistes lancent cependant une contre-attaque qui coupe temporairement la route Mossoul-Bagdad, au nord de Baiji et surtout vers Shirqat, plus près de Mossoul, et lance des attaques à Samarra et à Nadjaf, pour faire diversion et attirer des unités irakiennes hors de Mossoul. 2 kamikazes explosent également autour de Ramadi. Amaq montre la contre-attaque à Shirqat: l'EI s'empare d'un véhicule Safir avec canon sans recul de 106 M40, d'un Land Cruiser avec DSHK ; il a engagé un Hilux avec KPV. Un reportage photo de la wilayat al-Jazirah montre une attaque du groupe salafiste à Tal Abtah (3 sur la carte du front ouest) au sud de Tal Afar: une colonne de véhicules, dont plusieurs technicals, attaque une position de miliciens.

Le 3 janvier, la Golden Division entre dans la zone industrielle à l'ouest de Karama (15 sur la carte du front Est), tandis que les forces de réaction rapide, la police fédérale et l'armée bataillent dans les quartiers de Mithaq (16 sur la carte du front Est) et Sumer. La stratégie ne semble pas avoir véritablement changé: seuls deux des axes de la nouvelle offensive, l'Est et le Sud-est, fonctionnent, l'axe Nord-est semblant inactif. Daech contre-attaque avec ses armes habituelles: mortiers, roquettes, VBIED, snipers, à l'Est et au nord. Une vidéo Amaq montre un petit groupe de combat avec AK-47 et M-16 dans le quartier d'Intisar. Un reportage photo de la wilayat Salahuddine montre l'attaque de la veille à Shirqat: un des mitrailleurs tire à la M240L, arme américaine fournie à l'armée irakienne et capturée. Daech s'empare d'un véhicule léger Safir et d'un canon sans recul M40 de 106 mm. La wilayat Dijlah publie également un reportage photos sur ses propres attaques autour de Shirqat. Plusieurs véhicules de la mobilisation populaire chiite sont capturés, dont un Safir avec canon sans recul M40. C'est ce jour-là que l'EI publie sa 5ème vidéo longue consacrée à la bataille de Mossoul, centrée sur les VBIED. La vidéo en montre près de 40, dont environ la moitié sont filmés par drone jusqu'à leur explosion.

Au 4 janvier, les deux pinces Est et Sud-est continuent d'avancer. La 9ème division et la police fédérale s'emparent du quartier de Wahda (17 sur la carte du front Est), mais l'hôpital Salam, théâtre d'une embuscade meurtrière pour la première unité les 6-7 décembre dernier, n'est pas encore repris. La police fédérale nettoie le quartier d'Aden tandis que la Golden Division consolide son entrée dans le district industriel à l'ouest de Karama. L'EI contre-attaque avec des VBIED, dont un bulldozer blindé qui explose dans le quartier de Wahda. Une vidéo Amaq montre des tirs sur des véhicules irakiens (Humvees, ILAV Badger). Une autre filme un VBIED (4x4 peint en blanc) lancé dans le quartier de Mithaq. La police fédérale irakienne abat au-dessus du quartier de Wahda 3 drones de l'EI qui jetaient des grenades et des obus de mortier: il faut noter que Daech a de plus en plus recours aux drones armés au-dessus des quartiers-est de Mossoul...

Le 5 janvier, la 9ème division et la police fédérale bataillent toujours dans le quartier de Wahda, tandis que l'hôpital al-Salam n'est toujours pas atteint. L'armée irakienne entre dans les quartiers de Hadbaa et Kindi (18 sur la carte du front Est) au Nord-est. La Golden Division investit toujours le quartier industriel à l'ouest de Karama ; au nord, l'armée irakienne se contente de nettoyer les IED. Un soldat de la 71ème brigade, 15ème division, qui opère à Bawizah, sur le front nord, filme une colonne de son unité en opération. Parmi les véhicules, on observe apparemment deux Oshkosh M-ATV des forces spéciales américaines, ce qui confirme la présence de troupes américaines imbriquées avec les soldats irakiens. Deux VBIED frappent Hadbaa et un autre le quartier de Mithaq. L'EI bombarde les quartiers-est au mortier et lance une contre-attaque au sud.

 

Attaque de la wilayat Dijlah de l'EI au nord-ouest d'Hamam al-Alil (sud de Mossoul): un tireur sur Zastava M84 porte une GoPro sur le front, entouré de plusieurs fantassins avec AK-47.


Commentaires

-