Bateaux attaqués dans le golfe d'Oman: les Etats-Unis accusent Téhéran (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bateaux attaqués dans le golfe d'Oman: les Etats-Unis accusent Téhéran (vidéo)

Publié le 14/06/2019 à 11:07 - Mise à jour à 11:17
© SAUL LOEB / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Au lendemain des attaques contre deux bateaux transportant du pétrole au large des Emirats arabes unis, Washington a ouvertement accusé l'Iran d'être à l'origine de ces actions. Téhéran dément.

Que s'est-il passé jeudi 13 en mer d'Oman et qui est à l'origine de l'incident diplomatique majeur qui a brusquement fait monter la température sur le dossier iranien? Deux bateaux transportant du pétrole brut –un navire norvégien sous pavillon des îles Marshall et un japonais sous pavillon panaméen– ont subi des "attaques" alors qu'ils circulaient dans le détroit d'Ormouz entre les Emirats arabes unis et l'Iran.

Si ces attaques ont une origine encore mal définie (tir de torpille? mines?) et n'ont pas été revendiquées, l'Iran a rapidement été montré du doigt par les Etats-Unis. "Le gouvernement des Etats-Unis estime que la République islamique d'Iran est responsable des attaques de ce jour en mer d'Oman", a accusé le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, prétendant s'appuyer sur des informations fournies par ses services de renseignement.

Le Pentagone a diffusé dans la foulée une vidéo censée montrer un navire iranien dont les occupants enlèvent une mine sur la coque du Kokuka Courageous, le navire japonais, qui n'aurait pas explosé et dont la découverte aurait pu être compromettante pour le régime de Téhéran.

L'Iran a immédiatement rétorqué que les accusations de Washington étaient "sans fondement" rappelant que c'était justement des navires iraniens qui ont porté secours aux équipages, aucun marin n'ayant été blessé.

Autre fait troublant: l'un des navires touchés était japonais –exploité par la société Kokuka Sangyo– alors même que le Premier ministre japonais Shinzo Abe est en visite officielle dans la République islamique. Un déplacement considéré comme le moyen d'ouvrir un canal diplomatique de discussion entre les Etats-Unis et l'Iran, le chef du gouvernement japonais pouvant échanger avec le premier tout en étant un allié privilégié du second.

Voir aussi:

Pompeo lundi à Bruxelles pour discuter de l'Iran avec les Européens

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Mike Pompeo a directement accusé l'Iran.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-