Belgique: la grève générale paralyse le pays

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Belgique: la grève générale paralyse le pays

Publié le 15/12/2014 à 15:31 - Mise à jour le 16/12/2014 à 10:45
©Francois Lenoir/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): AS

-A +A

La Belgique est paralysée ce lundi par une grève générale contre l'austérité, après l'appel à la grève générale lancée par les trois plus grands syndicats du royaume.

La Belgique tourne au ralenti ce lundi 15. Trois grands syndicats du royaume ont appelé à la grève générale dans le secteur public. Les trains, bus, métros et la quasi-totalité des services publics sont touchés. L'espace aérien a même été fermé pour 24 heures. Le secteur privé a également été impacté par ce mouvement, l'accès à certains établissements étant barrés.

Cette grève nationale est menée contre les mesures d'austérité décidées par le gouvernement de droite.  Les syndicats belges contestent le plan d'austérité décidé par le nouveau gouvernement de Charles Michel, formé début octobre, qui entend notamment économiser 11 milliards d'euros en cinq ans. Ils se positionnent contre les coupes qui ont lieu dans les services publics, les transports et la culture qui doivent avoir lieu dans les cinq prochaines années. La nouvelle coalition de droite prévoit également d'allonger l'âge de départ à la retraite à 67 ans au lieu de 65 ans pour 2030, de limiter la progression des salaires en gelant temporairement leur indexation et de réduire de plus d'un tiers les charges patronales sur les salaires.

"Il n'y a jamais eu de grève aussi forte, en front commun syndical, du nord au sud et de l'est à l'ouest" du pays, s'est réjouie Marie-Hélène Ska, la secrétaire générale du premier syndicat belge, la centrale chrétienne CSC.

Soutenus par une opposition socialiste virulente, les syndicats menacent de durcir leur mouvement: si le gouvernement ne reprend pas le chemin de la concertation, d'autres secteurs pourraient être touchés par la grève. Une rencontre entre les syndicats et le gouvernement est prévue dans le courant de la semaine.

 

Auteur(s): AS


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La Belgique est paralysée par la grève, notamment dans les transports, ce lundi 15 décembre.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-