Ben Laden: l'identité de son tueur dévoilée

Révélation

Ben Laden: l'identité de son tueur dévoilée

Publié le :

Jeudi 06 Novembre 2014 - 13:24

Mise à jour :

Lundi 10 Novembre 2014 - 08:18
Quelques jours avant la diffusion d'un documentaire consacré au soldat d'élite qui a tué l'ex-leader d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, le "Daily Mail" a devancé la chaîne américaine Fox News en publiant ce jeudi 6 la photo et le nom du soldat…
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

L'identité du militaire qui a abattu Oussama Ben Laden devait être révélée le 11 novembre prochain lors d'un documentaire diffusé sur Fox News. Seulement voilà: le quotidien anglais Daily Mail a devancé la chaîne américaine en révélant en exclusivité, ce jeudi 6, le nom et le visage de l'Américain. Il s'agit de Rob O'Neill, un vétéran âgé de 38 ans qui a pris sa retraite après 16 années de service, soit 4 ans plus tôt que la date prévue.

Le soldat des Navy Seals (la force d'élite de la marine américaine) qui a assassiné Oussama Ben Laden, le 2 mai 2011, à Abbottabad au Pakistan, a pris part à 400 opérations sur le terrain et a tué plus de 30 combattants au cours de sa carrière. Né à Butte, une petite ville minière du Montana, le militaire avait été remercié personnellement par Barack Obama d’avoir abattu l'ancien leader d'Al-Qaïda de trois balles dans la tête.

Dans une interview publiée par le Daily Mail, le père de Rob, Tom O'Neill, s'exprime. "Les gens se demandent si nous avons peur que l'Etat islamique vienne nous chercher parce que Rob s'exprime publiquement. Je leur réponds que je vais peindre une grande cible sur ma porte d'entrée et leur demander de venir", clame-t-il.

Le documentaire, intitulé "L'homme qui a tué Oussama Ben Laden", sera diffusé en deux parties, les 11 et 12 novembre. Le Navy Seal racontera notamment "les derniers moments du chef terroriste et ce qui s'est passé lorsqu'il a rendu son dernier souffle», explique la chaîne dans un communiqué.

O'Neill évoquera également son retour à la vie civile. Le jeune retraité se confiera sur son sentiment de solitude, ses soucis de santé et les menaces que lui et ses proches ont reçues de la part de l'Etat islamique.

Il y a deux jours, le chef des Navy Seals a adressé un sévère avertissement à ceux qui violent la tradition de secret de cette force. Une mise en garde qui intervenait quelques jours après l'annonce de la prochaine diffusion de ce documentaire sur Fox News. 

Robert O'Neill, l'homme qui aurait tué Ben Laden.

Commentaires

-