Biden annoncé président, Trump ne s’avoue pas vaincu, la Cour Suprême devra trancher

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Biden annoncé président, Trump ne s’avoue pas vaincu, la Cour Suprême devra trancher

Publié le 08/11/2020 à 13:53 - Mise à jour à 14:24
John Hain
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Joe Biden serait élu 46ème président

Joe Biden a été déclaré vainqueur des élections présidentielles américaines par les médias.  Il est estimé qu’il aurait ainsi franchi le seuil des 270 grands électeurs lui permettant d’être déclaré vainqueur, et il deviendrait ainsi le 46eme président américain.  Dès hier, il a promis d’être le président qui unifiera l’Amérique.

«Je m'engage à être un président qui rassemble et non pas qui divise», a-t-il déclaré dans son discours de son fief électoral du Delaware.  Aucun mot n’a été prononcé à l’égard du président Trump qui demeure en office jusqu’au 20 janvier.

Ce message fut repris de manière générale sur tous les médias de par le monde entier et nombreux dirigeants mondiaux ont félicité Joe Biden pour son élection.

Rappelons que Joe Biden a 77 ans et serait le président le plus âgé des Etats-Unis en début de mandat. Kamala Harris sa colistière deviendrait la première femme à accéder à la vice-présidence.

 

Trump n’a pas reconnu la défaite

Donald Trump n’a de son côté pas reconnu la défaite et continu à revendiquer la victoire sur son compte Twitter : « J’AI LARGEMENT GAGNÉ CES ELECTIONS » peut-on lire en lettres capitales. La chaine d’information FoxNews connue pour ses prises de positions républicaines a aussi annoncée la défaite de Trump : « Trump a perdu mais pas le Trumpisme » peut-on lire sur leur site.

 

Une élection vraisemblablement contestée juridiquement

D’après le site RealClearPolicitcs, cinq états américains feraient face à des poursuites judiciaires sur des inscriptions inexactes des électeurs.

« Dans 378 comtés américains, les taux d'inscription des électeurs dépassent 100% de la population adulte, ce qui signifie qu'il y a plus d'inscriptions électorales dans les dossiers que la population totale en âge de voter, selon une nouvelle analyse du groupe de surveillance conservateur Judicial Watch. »  

L’équipe de campagne de Trump a intenté des poursuites dans plusieurs Etats où Biden a gagné par une marge très faible comme le Nevada, la Pennsylvanie, la Géorgie.  Trump a déclaré avoir obtenu 71 millions de votes légaux et « le peuple américain a droit à des élections honnêtes: cela signifie compter tous les bulletins légaux et ne pas compter les bulletins illégaux ».

Charles Gave nous dit :

« Dans cette élection la grande nouveauté est l’apparition du vote par correspondance à cause du Covid-19 qui a permis à 50% des Américains de voter.  Le vote par correspondance a été interdit en France depuis 1975 car il était susceptible de mener à des fraudes. »

Et il ajoute « les médias et les démocrates annonçaient que le vote allait voir un écart phénoménal.  On annonce seulement un décalage d’une dizaine de sièges et il semble que le Sénat reste républicain. »

« La démocratie va être perdante entrainant deux camps divisés aux Etats-Unis. Chacun revendiquant la victoire. Le perdant se sentira forcément lésé surtout s’il y a eu des fraudes, et en apparence les républicains pensent qu’il y a eu fraude.  La volonté des Américains de vivre ensemble est basée sur la constitution américaine et donc sur le droit.  Le droit prenant sa source dans la souveraineté populaire. »

« Cela risque d’entrainer une énorme instabilité aux Etats Unis au moment de l’histoire où l’on n’a pas besoin d’avoir un allié historique affaibli. »

Le calendrier, le 6 décembre, les secrétaires locaux doivent déclarer les résultats des élections, le 20 décembre les grands électeurs doivent élire le président et le 20 janvier le président sera intronisé.

Rappelons que lors de l’élection de 2000 au cours de laquelle Al Gore avait été proclamé Président sans attendre les résultats définitifs, l’élection de George W Bush n’avait été finalement validée que le 20 décembre 2000 par la Cour Suprême après un recomptage des votes en Floride.

 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Biden annoncé président, Trump ne s’avoue pas vaincu, la Cour Suprême devra trancher

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-