Nigeria: l'armée tchadienne lance une offensive contre Boko Haram

Nigeria: l'armée tchadienne lance une offensive contre Boko Haram

Publié le :

Mardi 03 Février 2015 - 16:03

Mise à jour :

Mardi 03 Février 2015 - 16:58
©Goran Tomasevic/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Les troupes tchadiennes ont traversé la frontière entre leur pays et le Nigeria, ce mardi, pour combattre les islamistes de Boko Haram.

Les troupes déployées depuis la mi-janvier par le Tchad à la frontière entre le Cameroun et le Nigeria, où sévissent les islamistes de Boko Haram, sont passées à l'offensive. Le contingent de 2.000 hommes a franchi la frontière entre les deux pays ce mardi en fin de matinée.

L'objectif était de reprendre la ville nigériane de Gamboru, tenue par Boko Haram depuis plusieurs mois maintenant, et que le Nigeria avait annoncé avoir repris lundi soir.

Pour autant, les troupes tchadiennes ont rencontré une forte résistance. Il leur a ainsi fallu bombarder, à l'aide d'artillerie et de raids aériens, pendant près d'une heure la localité avant de pouvoir progresser. Les blindés ont ensuite forcé le passage sur le pont marquant la frontière, obstrué par de nombreux obstacles placés par les islamistes, afin que les fantassins puissent se frayer un chemin. Les forces tchadiennes ont échangé des tirs nourris avec les hommes de Boko Haram, qui se sont finalement repliés. Une centaine de combattants terroristes auraient été tués, selon les premiers bilans disponibles.

Les premiers soldats tchadiens ont pris pied dans Gamboru vers 11h, heure française, suivi par le reste du contingent qui est totalement entré au Nigeria à la mi-journée.

Cette offensive intervient à quelques jours seulement de l'élection présidentielle nigériane où le président Goodluck Jonathan entend se faire réélire.

Boko Haram s'est lancée dans une série d'offensives de grandes envergures, et très meurtrières, depuis le début de l'année 2015, notamment à Maiduguri. Début janvier, le groupe islamiste a ainsi pris le contrôle de plusieurs grandes villes du nord-est du pays, d'où ses hommes mènent des raids au Cameroun voisin.

 

Les forces tchadiennes ont échangé des tirs nourris avec les islamistes avant de parvenir à franchir la frontière.

Commentaires

-