Brexit: le Royaume-Uni déclenchera l'article 50 "avant fin mars", selon Theresa May

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Brexit: le Royaume-Uni déclenchera l'article 50 "avant fin mars", selon Theresa May

Publié le 02/10/2016 à 11:33 - Mise à jour à 11:34
©Frantzesco Kangaris/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé qu’elle entend déclencher l’article 50 du Traité de Lisbonne, préalable aux discussions de divorce entre son pays et les 27 autre membres de l’Union, "avant fin mars 2017". Les discussions peuvent durer jusqu’à deux ans.

Le Royaume-Uni activera "avant fin mars" l'article 50 du Traité de Lisbonne qui déclenchera la procédure de divorce avec l'Union européenne, a annoncé dimanche la Première ministre, Theresa May.

"Nous déclencherons l'article 50 avant fin mars l'an prochain", a déclaré Mme May, interrogée sur la BBC, plus de trois mois après le vote des Britanniques pour une sortie de leur pays de l'UE lors du référendum tenu le 23 juin. Une fois l'article 50 activé, le Royaume-Uni aura deux ans pour régler les modalités de son départ, un délai toutefois susceptible d'être prolongé.

Affirmant qu'elle "souhaite obtenir le meilleur accord possible" avec l'UE, Theresa May, qui réunit ses troupes à partir de dimanche à Birmingham pour le congrès annuel du parti conservateur, appelle par ailleurs à une "transition en douceur".

Dans un entretien au journal Sunday Times, elle explique ainsi qu'elle présentera une nouvelle législation afin d'abroger le European Communities Act de 1972 lors du discours de la reine devant le Parlement, qui aura lieu en avril ou mai 2017.

"Cela marquera la première étape pour faire du Royaume-Uni un pays souverain et indépendant à nouveau", déclare Mme May, soulignant que cela signifiera "la fin de l'autorité de l'UE au Royaume-Uni". La loi ne prendrait toutefois effet que lorsque le Royaume-Uni aura effectivement quitté l'UE, souligne la Première ministre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La Première ministre britannique Theresa May a annoncé qu’elle entend déclencher l’article 50 du Traité de Lisbonne "avant fin mars 2017".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-