Carnage à Kaboul, au moins 63 morts dans un attentat contre un mariage

Carnage à Kaboul, au moins 63 morts dans un attentat contre un mariage

Publié le :

Dimanche 18 Août 2019 - 14:36

Mise à jour :

Dimanche 18 Août 2019 - 14:39
© WAKIL KOHSAR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une attaque kamikaze a fait au moins 63 morts et en a blessé 182 samedi 17 au soir lors des festivités autour d'un mariage à Kaboul. L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique.

L'attaque a été revendiqué par le branche afghane de l'Etat islamique, dite "wilayat Khorossan". Un attentat suicide lors d'une cérémonie de mariage à Kaboul samedi soir a fait 63 morts et 182 blessés, a annoncé le ministère afghan de l'Intérieur. Un dernier bilan encore provisoire fait état de quelque 182 blessés qui ont été pris en charge dans les hôpitaux de la capitale afghane. Parmi les victimes figurent des femmes et des enfants.

L'attentat, qui visait les Hazaras, une communauté chiite minoritaire en Afghanistan, a été perpétrée alors que le dîner du mariage allait être servi et alors que la fête, qui rassemblait quelques centaines d'invités, battait son pleine.

Lire aussi - De Kaboul à Doha, la paix en Afghanistan au centre des discussions

"Le frère kamikaze Abou Assem al-Pakistani (...) a réussi hier à atteindre un grand rassemblement (...) d’apostats" à Kaboul et a "fait détoner sa ceinture une fois au milieu de la foule", est-il écrit dans un communiqué publié sur la messagerie Telegram par l’organisation djihadiste. Et d'ajouter: "Après l’arrivée de membres de la sécurité, des moujahidine ont fait exploser une voiture piégée".

Les porte-parole talibans eux avaient nié ce dimanche matin l'implication du groupe insurgé qui négocie actuellement avec les Etats-Unis un accord qui pourrait ouvrir la voie à des négociations de paix avec le gouvernement afghan. "L'Émirat islamique (appellation que se donnent les talibans, ndlr) condamne fermement l'attentat contre des civils à Kaboul. Commettre de tels assassinats délibérés et brutaux et prendre pour cible des femmes et des enfants n'ont aucune justification", ont tweeté deux porte-parole des talibans.

Plusieurs sources américaines laissaient entendre ces derniers jours qu'un accord pourrait être imminent, mais certains points restent à régler. L'envoyé spécial Zalmay Khalilzad, à la tête de l'équipe de négociation américaine, pourrait à nouveau se rendre dans la région dans les prochains jours afin de poursuivre, voire finaliser, les négociations. 

La minorité des Hazara, qui compte trois millions de personnes, a été persécutée pendant des décennies et des milliers de ses membres ont été tués à la fin des années 1990 par Al-Qaïda et les talibans, majoritairement des Pachtounes sunnites.

Voir:

Afghanistan: "terreur" dans des villages en proie aux combats avec les talibans

Afghanistan : les humanitaires ébranlés après l'attaque contre une ONG à Kaboul

Attaque contre un rassemblement politique à Kaboul, revendication de l'EI

L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique.


Commentaires

-