"Charlie Hebdo": Al-Qaïda au Yémen revendique l'attentat contre l'hebdomadaire satirique dans une vidéo

"Charlie Hebdo": Al-Qaïda au Yémen revendique l'attentat contre l'hebdomadaire satirique dans une vidéo

Publié le :

Mercredi 14 Janvier 2015 - 12:22

Mise à jour :

Jeudi 15 Janvier 2015 - 10:07
©Capture d'écran vidéo
PARTAGER :
-A +A

Al-Qaïda au Yémen a revendiqué mercredi dans une vidéo l’attentat mené contre "Charlie Hebdo" le 7 janvier par les frères Kouachi, qui a fait 12 morts.

Dans une vidéo postée ce mercredi sous le nom de "message à propos de l’attaque bénie de Paris", Al-Qaïda au Yémen a revendiqué l’attentat mené contre Charlie Hebdo le 7 janvier par les frères Kouachi, qui a fait 12 morts.

On y voit Nasser Ben Ali al-Anassi, l’un des dirigeants d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), dont se réclament les frères Kouachi, déclarer:  "En ce qui concerne la sainte bataille de Parisnous, l'organisation Al-Qaïda du djihad dans la péninsule arabique, revendiquons notre responsabilité dans cette opération comme vengeance pour le messager d'Allah. Nous précisons à l'oumma (communauté des croyants) que ceux qui ont choisi la cible, planifié l'opération et qui l'ont financée sont la direction de l'organisation. En conformité avec la volonté d'Allah et de son messager. Et sous les ordres de notre émir général, le généreux cheikh Ayman Bin Al-Zawahiri, respectant la volonté du cheikh Oussama Ben Laden. En coordination avec le commandant Anwar Al-Awlaki, qui aura menacé l'Occident durant sa vie et après son martyre".

Et d'ajouter:"L'opération bénie a été menée par deux héros parmi les héros de l'islam, les frères Chérif et Saïd Kouachi. Avec la bénédiction d'Allah, cette opération a coïncidé avec l'opération du frère moudjahid Ahmedy Coulibaly. Nous demandons à Allah de les accueillir tous parmi  les martyrs".

Dans cette vidéo de 11 minutes et 45 secondes sous-titrées en anglais, Nasser Ben Ali al-Anassi apparaît sur fond noir et devant un écran vidéo où sont diffusées des images du drapeau de l'organisation, ainsi que des photos des frères Kouachi, des carricaturistes tués lors de l'attaque, et de la marche citoyenne qui a eu lieu dimanche 11 janvier à Paris. Outre les propos sur l’attentat perpetré contre Charlie Hebdo, l’homme dénonce l’intervention française au Mali et, plus généralement, le soutien de la France dans "l’annihilation des musulmans" dans le centre de l’Afrique.

Il y a cinq jours, Harith al-Nadhari, autre responsable religieux d'Aqpa, avait menacé la France de nouvelles attaques. "Vous ne serez pas en sécurité tant que vous combattrez Allah, Son messager et les croyants", proférait-il, dans une vidéo également.

Par ailleurs, dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, la branche yéménite de l’organisation terroriste se vantait déjà d'avoir commandité l'attaque des frères Kouachi et d'avoir choisi Charlie Hebdo pour cible. "L’opération était inspirée des menaces lancées par Oussama Ben Laden contre la liberté d’expression occidentale, et ce qui est considéré comme +blasphématoire+ contre des éléments sacrés de l’Islam", était-il écrit. 

 

Dans une vidéo, Al-Quaïda au Yémen revendique l’attentat contre "Charlie Hebdo".


Commentaires

-