Chine: les enjeux de la réunion annuelle du Parti communiste chinois

Chine: les enjeux de la réunion annuelle du Parti communiste chinois

Publié le :

Lundi 24 Octobre 2016 - 17:45

Mise à jour :

Lundi 24 Octobre 2016 - 17:52
©Johannes Eisele/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Parti communiste chinois (PCC) s'est imposé comme le plus grand parti du monde avec 88 millions de membres. Ce lundi, 370 membres se sont rassemblés pour la réunion annuelle, qui a lieu à Pékin, une occasion pour le président Xi Jinping d’asseoir son autorité.

Près de 370 membres du Parti communiste chinois (PCC) se sont réunis lundi 24 afin de débuter le 6e plénum, la réunion durera jusqu'au 27 octobre. Les membres se sont rassemblés dans un hôtel très sécurisé situé dans l'ouest de Pékin, le lieu a été placé sous haute surveillance.

Le nom de la réunion "la discipline au sein du parti", a donné le son de cloche. La réunion va porter sur les grandes orientations du PCC, la lutte contre la corruption mais pas seulement, Xi Jinping va chercher à accroître son pouvoir du numéro un, puisqu'il a été nommé Secrétaire général du PCC en plus d'être président de la République. Cette réunion s'inscrit comme la dernière avant le renouvellement des instances dirigeantes du pays, Xi Jinping en profitera pour assoir son autorité, en vue du 19e Congrès en 2017.

"Si l'économie continue de croître alors Xi conservera sa toute-puissance. En revanche, si elle s'effondre, alors lui et le Parti en subiront les conséquences", a déclaré au JDD Liu Kaiming, fondateur de l'Institut d'observation contemporaine à Shenzhen.

En plus de renforcer la discipline du PCC, d'autres thèmes devront être abordés comme les règles de gestion du parti et une mesure importante, celle d'obliger les dirigeants à dévoiler leur patrimoine. La mesure avait déjà été rejeté lors de précédents plénums mais, le PCC a souligné récemment que plus d'un million de membres du PCC ont été sanctionnés pour corruption, a rappelé 24 heures.  

Une décision historique en terme de lutte contre la corruption pourrait peut être voir le jour lors de cette réunion. Parmi les plus marquantes, lors d'un plénum en 2015, le PCC a mis fin à la loi de l'enfant unique en Chine, permettant désormais aux Chinois d'avoir deux enfants. 

 

La lutte contre la corruption et les règles de gestion du parti seront abordés lors de la réunion annuelle du Parti communiste chinois.

Commentaires

-