Corée: au Nord, pas d'information sur la rencontre Kim-Moon avant ce vendredi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Corée: au Nord, pas d'information sur la rencontre Kim-Moon avant ce vendredi

Publié le 27/04/2018 à 12:48 - Mise à jour à 13:03
© Korea Summit Press Pool / Korea Summit Press Pool/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Si la presse s'intéresse depuis plusieurs jours à la rencontre symboliquement capitale de ce vendredi entre Kim Jong-un et Moon Jae-in, en Corée du Nord les médias d'Etat (les seuls autorisés) restaient relativement silencieux. L'agence de presse KCNA n'a évoqué la rencontre que ce vendredi et seulement dans une dépêche lapidaire.

C'est l'envoyée spéciale de France Info, présente à Pyongyang, qui l'affirme (voir ici): dans la capitale nord-coréenne, la population est pour l'instant tenue à l'écart du sommet historique qui se joue ce vendredi 27 à Panmunjom sur la frontière entre Corée du Nord et Corée du Sud.

D'après la journaliste présente sur place, les informations locales n'ont jamais évoqué la rencontre avant que celle-ci ne se tiennent, au moins à la télévision. La télévision d'Etat proposait dans son journal du jeudi 26 des sujets sur l'abandon des tests nucléaires, le développement économique ou l'accident de car qui a provoqué la mort de 32 touristes chinois et quatre Nord-coréens.

Les Nord-coréens devraient cependant en savoir plus dès les journaux télévisés de ce vendredi 27 au soir. KCNA, l'agence de presse officielle de la Corée du Nord a d'ailleurs publié une dépêche qui sera reprise dans les médias (voir ici la version en anglais).

Lire aussi: Savamment chorégraphié, le sommet intercoréen réserve quand même des surprises

La dépêche en date du vendredi 27, indique que Kim Jong-un a quitté Pyongyang pour "un sommet historique Nord-Sud" en Corée du Sud pour "la première fois de l'histoire de la division de la nation". Séoul ou Pyongyang considèrent toujours, en apparence du moins, qu'il n'y a qu'une seule Corée.

La dépêche officielle, qui ne fait que quelques lignes et reste très générale mais appelle Moon Jae-in, le dirigeant du Sud, le "président" (Kim Jong-un étant, lui, le "respecté leader suprême") et évoque les objectifs de la rencontre: "la paix, la prospérité et la réunification".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'annonce du sommet a été plutôt "discrète" en Corée du Nord.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-