Corée du Sud: la présidente Park Geun-hye destituée après un scandale de corruption

Corée du Sud: la présidente Park Geun-hye destituée après un scandale de corruption

Publié le :

Vendredi 09 Décembre 2016 - 11:01

Mise à jour :

Vendredi 09 Décembre 2016 - 11:09
Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La présidente sud-coréenne a été destituée par une motion du Parlement ce vendredi, après la révélation d'un grand scandale de corruption. Park Geun-hye est accusée de violations de la Constitution, de délits pénaux et d'abus de pouvoir. La Cour constitutionnelle doit valider la procédure.

La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a été destituée ce vendredi 8 par l'Assemblée nationale suite à un immense scandale de corruption. Elle est entre autres accusée de violations de la Constitution, de délits pénaux et d'abus de pouvoir.

Une motion de destitution a été adoptée avec 234 voix contre 56, la privant ainsi de ses pouvoirs exécutifs, transférés au Premier ministre. Elle conserve le titre, jusqu'à ce que la Cour constitutionnelle entérine la procédure. Procédure qui pourrait prendre un certain temps- jusqu'à six mois. Ca ne pouvait pas tomber plus mal pour la Corée du Sud qui traverse une période de ralentissement économique et est constamment menacée par la Corée du Nord.

La Cour constitutionnelle compte neuf juges nommés par Park Geun-hye. L'instance lui est donc théoriquement favorable, mais sera soumise à une énorme pression de l'opinion et devrait aller dans le sens de cette motion de destitution. Ce qui ferait de Mme Park la première présidente du pays, élu démocratiquement, à prendre la porte. De nouvelles élections présidentielles se tiendraient ensuite.

Tous les présidents, depuis 1987 et le début des élections libres en Corée du Sud, ont dû se défendre face à des accusations de corruption impliquant leurs familles. Mais Park Geun-hye -fille du dictateur Park Chung-hee assassinée en octobre 1979- n'a ni mari, ni enfant. Ce qui ne l'a pas empêché de pencher du mauvais côté de la balance à cause de ses relations amicales.

Choi Soo-sil, amie proche de la présidente et chamane, arrêtée en novembre pour extorsion et abus de pouvoir, avait une grande influence sur elle. Et c'est depuis cette arrestation que le pays a plongé dans une grande tourmente.

 

Park Geun-hye, présidente de la Corée du Sud, a été destituée suite à un gros scandale de corruption.


Commentaires

-