Crise en Ukraine: Hollande, Merkel, Poutine et Porochenko réunis à Minsk

Crise en Ukraine: Hollande, Merkel, Poutine et Porochenko réunis à Minsk

Publié le :

Mercredi 11 Février 2015 - 20:52

Mise à jour :

Jeudi 12 Février 2015 - 10:40
Les présidents français, ukrainien, russe et la chancelière allemande se sont réunis ce mercredi à Minsk (Biélorussie) pour un "sommet de la dernière chance" sur l'Ukraine.
©Vasily Fedosenko/Reuters
PARTAGER :
-A +A

François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine et le président ukrainien Petro Porochenko sont arrivés ce mercredi à Minsk, capitale de la Biélorussie, pour discuter de la crise en Ukraine. Une réunion que beaucoup n'hésitent pas à qualifier de "sommet de la dernière chance" alors que le conflit continue de faire des victimes. Le couple franco-allemand aura à cœur de trouver une solution diplomatique à l'heure où les Etats-Unis semblent prêts à durcir le ton et à livrer des armes offensives aux loyalistes ukrainiens.

Au nord de l'Ukraine, et à l'Ouest de la Russie, la Biélorussie peut apparaître comme un terrain neutre. Mais Vladimir Poutine devrait s'y sentir plus à l'aise, entretenant des relations plus cordiales avec son président Alexander Louchenko. Aucun chef de gouvernement allemand n'y avait mis les pieds depuis la chute de l'URSS en 1991, aucun président français depuis Georges Pompidou en 1973. La Biélorussie est en effet considérée comme la dernière dictature d'Europe.

Mais François Hollande et Angela Merkel se sont fait violence face à "un risque de guerre à trois heures d'avion de Paris", selon les mots de Laurent Fabius. Tous deux s'étaient préalablement rendus à Kiev et à Moscou afin de préparer cet accord. Le plus urgent sera de mettre en place un véritable cessez-le-feu. Le conflit a déjà fait plus de 5.000 morts et 47 personnes, soldats loyalistes, rebelle et civils ont été tués depuis mardi 10.

Mais la question de fond reste celle du statut des régions séparatistes pro-russes que Moscou aimerait voir passer sous son influence. Pour Angela Merkel, l'intégrité territoriale de l'Ukraine n'est pas négociable et le président ukrainien ne compte certainement pas se faire amputer comme cela d'une partie de son territoire. Petro Porochenko a d'ores et déjà prévenu qu'en cas d'escalade, il serait prêt à décréter la loi martiale dans toute l'Ukraine.

 

Les quatre dirigeants européens se sont retrouvés en Biélorussie pour trouver une solution à une situation de plus en plus tendue en Ukraine.


Commentaires

-