Cuba: 16 diplomates américains touchés par de mystérieuses "attaques acoustiques"

Le son des espions

Cuba: 16 diplomates américains touchés par de mystérieuses "attaques acoustiques"

Publié le :

Vendredi 25 Août 2017 - 09:44

Mise à jour :

Vendredi 25 Août 2017 - 10:10
Le département d'Etat américain a annoncé jeudi que 16 employés de l'ambassade des Etats-Unis à Cuba ont été touchés par de mystérieux "incidents" et souffrent de "troubles auditifs". Il pourrait s'agir d'une "attaque acoustique".
©Carlos Barria/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le mystère s'épaissit. Après les deux diplomates américains rapatriés aux Etats-Unis au début du mois d'août suite à "divers symptômes physiques", le département d'Etat américain a annoncé jeudi 24 que finalement, au moins 16 employés de leur ambassade à Cuba auraient été victimes des même symptômes. Selon la chaine CNN, Washington serait sur la piste d'une possible "attaque acoustique" menée non près de l'ambassade mais au domicile des victimes.

Face à la presse, Heather Nauert, la porte-parole du département d'Etat a annoncé que des "membres de la communauté de notre ambassade (celle des Etats-Unis à La Havane)" avaient ressenti "certains symptômes" et avaient dû recevoir "des soins médicaux aux Etats-Unis ainsi qu'à Cuba". Elle a également précisé que les attaques"sans précédent" avaient cessées. Mais"nous ne savons pas qui les a perpétrées" et "nous n'avons jamais été confrontés à de telles choses par le passé", s'est-elle alarmé. Le gouvernement Canadien a déclaré que l'un de ses diplomates à Cuba avait été aussi victime d'une perte d'audition.

Les symptômes seraient divers. Selon CBS News, qui cite les diagnostics médicaux des diplomates concernés, les employés de l'ambassade souffriraient de maux de tête, de problèmes d'équilibre, de pertes d'audition. De "légères lésions cérébrales d'origine traumatique" ont également été décelées.

Plusieurs pistes ont été évoquées dans cette affaire. Interrogé par le New York Times au lendemain des premières révélations sur ces incidents, l'expert des relations américano-cubaines Peter Kornbluh a déclaré que, si les accusations "d'attaques" s'avéraient justes, "ce serait un nouvel épisode dans la saga espionnage contre espionnage". De son côté, John Caufield, un ancien membre de la Section des intérêts américains (USINT) pense qu'il pourrait s'agir d'un "essai de surveillance qui a mal tourné".

Une enquête "exhaustive, prioritaire et urgente" a été ouverte par le ministère des Affaires étrangères cubain afin de lever certaines zones d'ombres qui pèsent sur cette affaire.

Au moins 16 diplomates américains basés à Cuba souffrent de troubles de l'audition après de mystérieux "incidents".

Commentaires

-