Des milliardaires américains demandent la mise en place d'une taxe sur les plus riches

Des milliardaires américains demandent la mise en place d'une taxe sur les plus riches

Publié le :

Lundi 24 Juin 2019 - 20:30

Mise à jour :

Lundi 24 Juin 2019 - 20:43
© MOHD RASFAN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ce lundi 24, 18 milliardaires américains ont publié une lettre en ligne appelant à la création d'une taxe spéciale sur les 0,1% de ménages les plus riches. Ils souhaitent que le projet soit repris lors de la campagne présidentielle à venir.

C'est un discours qui revient fréquemment dans la bouche des plus fortunés, c'est maintenant un appel dans la perspective de la présidentielle de 2020. Plusieurs milliardaires ont publié en commun une lettre ouverte disponible en ligne (lire ici, en anglais) demandant aux futurs candidats de soutenir la mise en place d'une taxe spéciale sur les plus riches. Taxe donc que tous les signataires du courrier seraient amenés à payer.

Des hommes d'affaires comme George Soros, Chris Hughes (co-fondateur de Facebook) ou des héritiers de la famille Pritzker (groupe hôtelier Hyatt) ou Disney s'affichent en faveur de cette idée pour laquelle des modalités précises sont proposées.

Les signataires détaillent ainsi leur souhait: un prélèvement de 2% sur la partie des patrimoines supérieurs à 50 millions de dollars et 1% supplémentaire sur les patrimoines supérieurs à un milliard de dollar. Soit une assiette de 0,1% des contribuables américains (75.000 familles environ), les plus fortunés donc.

Lire aussi: Patrick Drahi, milliardaire audacieux tenté par l'art

"Tout nouveau dollar émanant de nouvelles taxes doit venir des plus aisés financièrement, pas des Américains de la classe moyenne ou populaire" affirment les 18 signataires du courrier.

Plusieurs candidats de la primaire démocrate –Pete Buttigieg et Beto O'Rourke– ont déjà annoncé leur soutien à ce type de démarche. A noter aussi que la proposition du courrier est similaire au projet déjà lancé par une autre candidate démocrate, Elizabeth Warren.

Fin 2017, le Congrès avait voté une importante réforme voulue par Donald Trump qui faisait baisser les impôts de nombreux américains, mais qui favorisait particulièrement les multinationales, les plus hauts revenus et les héritiers.

Voir aussi:

Philippe annonce une baisse d'impôt de 27 milliards sur le quinquennat

Trump a perdu plus d'un milliard de dollars en une décennie 

Les milliardaires signataires appellent à la mise en place d'une fiscalité d'exception pour les plus riches.


Commentaires

-