Donald Trump dérape et insulte dans un discours les joueurs de football américain qui ne se lèvent pas pendant l'hymne national (vidéo)

Donald Trump dérape et insulte dans un discours les joueurs de football américain qui ne se lèvent pas pendant l'hymne national (vidéo)

Publié le :

Samedi 23 Septembre 2017 - 15:19

Mise à jour :

Samedi 23 Septembre 2017 - 15:30
Dans un discours à Huntsville, dans l'Alabama, tenu vendredi 22, Donald Trump a violemment critiqué les joueurs, notamment de football américain, qui refusent de se lever pendant l'hymne national avant chaque rencontre. Ces sportifs veulent dénoncer en général les violences policières à connotation raciale.
© Brendan Smialowski / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La question est polémique aux Etats-Unis et le président Donald Trump en a profité pour déraper de nouveau verbalement dans un discours. Le sport américain est en effet traversé par un tumulte lancé à l'origine par un joueur de football américain, Colin Kaepernick, sous contrat avec les San Francisco 49ers. Il y a un an, le sportif décidait de ne plus se lever (et posait même un genou à terre) lorsque résonne l'hymne national américain dans un stade, comme c'est la tradition avant chaque rencontre. "Je ne me lèverai pas pour montrer mon amour d'un drapeau ou d'un pays qui oppresse les Noirs, ou les personnes de couleur. Pour moi, c'est bien plus important que le football" annonçait le sportif, âgé aujourd'hui de 29 ans.

Mais pour certain, le geste est considéré comme antipatriotique. Et au rang des détracteurs, Donald Trump. Qui, lors d'un meeting à Huntsville dans l'Alabama a fait un commentaire fracassant et ouvertement grossier. "Quand quelqu'un manque de respect à notre drapeau, n'aimeriez-vous pas voir un de ces propriétaires de club et lui dire: +Dégagez-moi ce fils de pute du terrain illico+?" lâche Donald Trump sous des applaudissements nourris.

(Voir ci-dessous le discours de Donald Trump, avec la phrase polémique commençant à 0'23)

La démarche de Colin Kaepernick a tendance à se répandre chez d'autres sportifs, y compris dans les championnats universitaires ou lycéen, dont les compétitions sont populaires. Dans tous les matchs de football, de basketball, de baseball ou de hockey sur glace, l'hymne américain (et canadien pour les matchs de hockey) retentit, faisant se lever sportifs et spectateurs. Ce qui rend d'autant plus visible les joueurs qui bravent cette tradition.

Le président américain a insulté ouvertement les sportifs méprisant ouvertement l'hymne national.


Commentaires

-