Donald Trump toujours fan du défilé du 14-Juillet, mais il veut faire mieux (vidéo)

Donald Trump toujours fan du défilé du 14-Juillet, mais il veut faire mieux (vidéo)

Publié le :

Mardi 19 Septembre 2017 - 08:45

Mise à jour :

Mardi 19 Septembre 2017 - 08:47
Donald Trump, invité par Emmanuel Macron à assister au défilé du 14-Juillet cet été, a été tellement impressionné qu'il souhaite en faire un aux Etats-Unis, pour le 4-Juillet. Il a même déjà en tête l'avenue qui pourrait accueillir sa parade militaire. Lundi, il a prévenu le président français qu'il allait essayer de faire mieux.
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Comme un enfant devant le sapin de Noël. Donald Trump a assisté au dernier défilé du 14-Juillet à Paris aux côtés du président français Emmanuel Macron. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a apprécié le moment. Le président des Etats-Unis a en réalité été tellement impressionné qu'il aimerait bien avoir son propre défilé pour la fête nationale américaine, le 4-Juillet, afin de démontrer "la puissance militaire" de son pays.

C'est en tout cas ce qu'il a confié à Emmanuel Macron devant les caméras de la télévision américaine lundi 18, lors d'une rencontre qui a commencé par des politesses d'usage voire des banalités, avant que les discussions ne se recentrent sur le réchauffement climatique et la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris.

"Il y avait beaucoup d'avions et beaucoup de puissance militaire. À cause de ce que j'ai vu, nous pensons vraiment à organiser un grand défilé à Washington sur Pennsylvania Avenue le 4-Juillet", a-t-il ainsi déclaré, avant de promettre qu'il allait "essayer de faire mieux".

Donald Trump a également dit tout le bien qu'il pensait d'Emmanuel Macron et a même révélé avoir suivi à la télévision la soirée électorale qui l'a menée à la présidence de la France. "C'est un grand honneur (de le recevoir). Il a eu l'une des plus grandes victoires électorales de tous les temps. Je vous dis, quelle soirée excitante, j'en ai regardé chaque instant. (…) Il fait un super boulot en France. Il fait ce qui doit être fait".

Avant de parler du climat et de l'accord de Paris, Emmanuel Macron et Donald Trump ont échangé des politesses d'usage.


Commentaires

-